Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Coeur artificiel Carmat : décès du deuxième patient

Actualités santé

Coeur artificiel Carmat : décès du deuxième patient

[ Publié le 6 mai 2015 ]

Le deuxième patient porteur du cœur artificiel Carmat est décédé le 2 mai 2015, neuf mois après avoir été greffé. Malgré tout l'étude de "faisabilité" se poursuit et un troisième patient a reçu le greffon bioprothétique, en avril, à Paris.

coeur-artificiel-patient-deces-070515

 

 

 

 

 

 

Le premier patient avait vécu 74 jours. Le deuxième, près de 9 mois. Agé de 69 ans, le deuxième malade ayant participé au protocole Carmat et porteur d'un cœur artificiel bioprothétique, a été hospitalisé à Nantes dans la soirée du 1er mai  "à la suite d'une insuffisance circulatoire", explique la société dans un communiqué de presse. "Malgré les efforts réalisés, des complications se sont installées et le patient est décédé samedi 2 mai en fin d'après-midi", poursuit Carmat.

Comprendre les dysfonctionnements
De son côté le CHU de Nantes rappelle "que la prise en charge du patient a été réalisée dans le respect du protocole de l'essai clinique. Son suivi médical a fait l'objet, tout au long de sa prise en charge, d'une attention régulière et d'informations précises auprès des autorités sanitaires compétentes".
Une analyse des données de la prothèse est en cours "afin d'identifier les causes possibles du décès et d'assurer des conditions de sécurité maximale pour le 3ème patient implanté ". En effet, l'étude clinique dit de "faisabilité" se poursuit. Un troisième patient a été opéré, début avril, à Paris.

Quatre patients dans l'étude
Cette étude de faisabilité doit concerner quatre patients. A l'issue de ce travail, toutes les données seront analysées par les autorités sanitaires. Elles en tireront les premières conclusions et statueront sur les conditions de poursuite ou non du travail auprès d'une cohorte plus importante. Rappelons que ce cœur est destiné aux insuffisants cardiaques terminaux, dont l'espérance de vie est inférieure à un an. Il s'agit d'un cœur artificiel "total" puisqu'il comporte deux ventricules. Il est qualifié de bioprothétique car ses parois sont recouvertes de tissus biocompatibles avec le sang. Il se veut également physiologique puisqu'il s'adapte à la situation de l'individu, qu'il soit au repos ou qu'il exerce une activité physique.

Sources : Carmat, 4 mai 2015. CHU de Nantes, 5 mai 2015.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

ECHANGER