Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Régimes à la mode : démêler le vrai du faux

Actualités santé

Régimes à la mode : démêler le vrai du faux

[ Publié le 25 avril 2015 ]

Diète, régime loup-garou ou alcalin... A l'approche des beaux jours, les régimes amincissants sont très populaires. Voici ce qu'il faut savoir pour éviter les risques qu'ils peuvent impliquer.

regime-mode-240415

Certes, dire non à certains aliments pendant des semaines vous aide à perdre des kilos en un temps record. Mais les carences et les frustrations liées à une privation trop intense ont des conséquences néfastes. En premier lieu elles favorisent l'effet yoyo et donc la reprise de poids. Les précisions de Florence Foucaut, diététicienne à Paris et membre de l'Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN).

Perte de poids rapide
"Les régimes drastiques dits tendances font autant parler d'eux car ils favorisent une perte de poids extrêmement rapide... si rapide qu'ils sont évidemment inadaptés à notre métabolisme", précise Florence Foucaut. Dans le cadre d'un programme amincissant, ces alimentations hypocaloriques favorisent en effet la réduction des tissus adipeux, mais entraînent inévitablement de fortes carences altérant la santé physique et mentale. Quelques exemples :
- Le régime mono-aliment. Qu'il s'agisse de ne manger que de l'ananas, du raisin ou du chou (ou toute autre aliment choisi pour ses vertus saines) pendant plusieurs jours, le régime mono-aliment est vanté pour ses propriétés drainantes et brûle-graisses. Points négatifs : "Souvent organisé autour de la seule consommation de fruits, le régime mono-aliment favorise l'assimilation de fructose (sucre naturel des fruits). Absorbé en excès, celui-ci augmente le taux de triglycérides stockés sous forme de graisse", note la spécialiste. Les carences en nutriments s'ajoutent à ce risque.
- Le loup-garou. Les adeptes de cette technique suivent les cycles de la lune qui influent sur le niveau d'eau dans l'organisme. Les "femmes loup-garou" ne mangent plus, mais se contentent de boire (eau, jus) lors des phases de pleine lune ou de nouvelle lune. En fait, ces moments du calendrier seraient propices au drainage, à l'élimination rénale et donc à l'évacuation des toxines de l'organisme. Points négatifs : "La subite privation fait chuter la glycémie qui va remonter très rapidement dès lors que la personne se réalimente, décrit Florence Foucaut. Le risque d'effet yoyo est maximal." Autre point, la diète du loup-garou est dite hydrique, "elle aide donc à perdre de l'eau et non de la matière grasse, pourtant l'objectif d'un vrai régime".
- Tout en restant vigilant, vous pouvez davantage vous référer au régime alcalin. Ce dernier consiste à limiter les produits sucrés, industriels, les apports en viande, en matières grasses et à augmenter les rations de légumes. "S'il est bien mené il s'approche des recommandations nutritionnelles", souligne Florence Foucaut. Point négatif : la version stricte de ce mode alimentaire s'apparente au régime végétalien. Il bannit en effet de l'assiette tous les produits d'origine animale et entraîne donc un risque élevé de carences en fer et en vitamine B12.

Alimentation équilibrée et variée
"Seule une alimentation équilibrée et variée en parallèle d'une activité physique régulière et adaptée permettent le maintien de la perte de poids, conclut Florence Foucaut. Ainsi, la personne aura appris à gérer ses apports et ses écarts alimentaires éventuels."

Source : Interview de Florence Foucaut, diététicienne à Paris et membre de l'Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN), 21 avril 2015.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER