Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Alcool : les filles sur la mauvaise pente

Actualités santé

Alcool : les filles sur la mauvaise pente

[ Publié le 1 avril 2015 ]

Selon les derniers chiffres publiés par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, le nombre de jeunes ayant connu au moins une fois cet état d'ébriété dans l'année continue à augmenter.

fille-binge-drinking-010415

Boire trop d'alcool au point d'être ivre. Cette pratique n'est évidemment pas nouvelle. Mais elle est devenue commune chez les jeunes. Le baromètre santé de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) 2014 montre en effet que la tendance à la hausse du nombre de jeunes ayant connu au moins une fois cet état d'ébriété dans l'année écoulée se poursuit. Une dynamique encore plus marquée chez les filles.

Consommation quotidienne rare
Depuis dix ans, les consommations excessives d'alcool sont en hausse chez les jeunes de 18-25 ans. Ils sont ainsi plus nombreux que leurs aînés à avoir connu un état d'ivresse dans l'année. Près de la moitié est concernée, soit 46 %, alors qu'ils étaient 33 % il y a dix ans. Dans la même période, la part de ces jeunes ayant connu au moins trois ivresses a presque doublé, passant de 15 % à 29 %. La consommation quotidienne, elle, reste rare dans cette tranche d'âge. Moins de 2 % des jeunes boivent tous les jours. Cette tendance à la hausse est particulièrement marquée chez les jeunes femmes et plus spécifiquement encore chez les étudiantes. En parallèle, chez les garçons étudiants, le Baromètre fait état d'une stabilité de la consommation. C'est ainsi que les différences entre jeunes femmes et jeunes hommes s'amenuisent. Dans le détail, les ivresses répétées (au moins trois dans l'année) touchent 28 % des étudiantes (contre 19 % en 2010 et 8 % en 2005) et les ivresses régulières (au moins 10 dans l'année) 11 % d'entre elles (contre 7 % en 2010 et 2 % en 2005).

Le binge drinking, de plus en plus jeune
Un autre phénomène d'alcoolisation explose chez les jeunes : le binge drinking. Dans ce cas, les consommateurs boivent en grandes quantités au cours d'une même occasion, dans le but précis et spécifique d'atteindre l'ivresse. Ce phénomène concerne de plus en plus de très jeunes gens. Ainsi sont-ils 14 % des 15-24 ans à s'y être adonnés au cours de l'année. Tandis qu'ils ne sont que 10 % parmi les 25-34 ans, et 6 % pour la tranche d'âge 35-44 ans. "Les modes de consommation de nos jeunes se rapprochent de ceux des pays anglo-saxons, conclut François Bourdillon, directeur général de l'Inpes. C'est pour cela qu'il convient de maintenir une politique de lutte contre les consommations excessives d'alcool."

Source : Inpes, 31 mars 2015. Enquête réalisée sur un échantillon représentatif de la population française : plus de 15.500 personnes âgées entre 15 et 75 ans ont été interrogées par téléphone.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Addiction

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus