Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Protéger le cœur et les vaisseaux, dès l'enfance

Actualités santé

Protéger le cœur et les vaisseaux, dès l'enfance

[ Publié le 23 mars 2015 ]

Une étude américaine note l'importance d'adopter une bonne hygiène de vie dès le plus jeune âge. Objectif : éviter l'apparition des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, tels que le mauvais cholestérol et l'hypertension artérielle.

coeur-maladie-cardio-vaisseaux-230315

"Préservons le capital-santé de nos enfants, le plus longtemps possible." C'est le message adressé aux parents par des médecins américains. Ils s'inquiètent - sans surprise - des conséquences sur la santé cardiovasculaire des plus jeunes, exposés à de mauvaises habitudes (alimentation, activité physique). Les chiffres qu'ils mettent en avant ne sont pas vraiment rassurants... 

Recommandations non respectées
Le Pr Donald Lloyd-Jones et son équipe de Chicago (Feinberg school of medicine) ont travaillé à partir de la base de données de l'Enquête nationale sur la santé et la nutrition (Nhanes). Leur échantillon a porté sur plus de 8.900 enfants de 2 à 11 ans. Les médecins se sont concentré sur quatre indicateurs principaux : l'indice de masse corporel (IMC), l'alimentation, le taux de cholestérol et la tension artérielle. Il en ressort notamment qu'un enfant sur trois est obèse ou en surpoids. A y regarder de plus près, le contenu de l'assiette inquiète :
- 90 % consomment trop de sel, par rapport aux recommandations américaines (1.500 mg/jour).
- La moitié ingurgite trop de sucres issus des sodas.
- 90 % ne respectent pas les préconisations en matière de consommation de fruits et de légumes (4 à 5 par jour) ou de poisson (trois fois par semaine).

Conséquences rapides pour la santé
"Notre travail montre que les enfants ont une bonne tension artérielle", rassure Lloyd-Jones. Mais, il y a un mais. "Si leur hygiène alimentaire est catastrophique, cela peut avoir des conséquences très rapides sur leur IMC et sur leur taux de (mauvais) cholestérol. Nous devons les aider à effectuer de bons choix en matière d'alimentation, afin de ne pas altérer leur santé cardiovasculaire", indique-t-il. Au menu donc, des fruits, des légumes, un peu de poisson, un peu de viande et de l'eau comme boisson de tous les jours. Sans oublier la pratique d'une activité physique régulière.

Source : Circulation : cardiovascular quality and outcomes (AHA), 17 mars 2015.

(Destination santé ©)

Mots-clefs : Cardiovasculaire , Prévention

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

ECHANGER