Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Micro-ondes : ne jamais surchauffer les plats préparés

Actualités santé

Micro-ondes : ne jamais surchauffer les plats préparés

[ Publié le 2 mars 2015 ]

Lors du réchauffage de plats préparés au four à micro-ondes, des substances peuvent migrer de l'emballage vers l'aliment. Si ce risque est faible, il peut augmenter de manière importante si le consommateur ne suit pas le mode d'emploi.

danger-micro-ondes-plats-surchauffe-020315

Au bureau ou parfois à la maison, par manque de temps, nous sommes de plus en plus nombreux à céder à la mode des plats préparés. Rien de plus facile, il suffit de les glisser dans le micro-ondes avant de les "déguster". Pour être sûre que certaines substances ne migrent pas au moment du réchauffage, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a mené une étude comparative sur les emballages alimentaires. Résultat, "si les migrations de substances de l'emballage vers l'aliment sont généralement faibles, elles peuvent augmenter de manière importante en cas de non respect des consignes."

Réglementation des emballages
La législation oblige les industriels à faire apparaître, sur les emballages alimentaires, des instructions claires pour un emploi sûr et approprié. "Or, à ce jour, peu de données sont publiées sur l'impact du réchauffage sur l'exposition des consommateurs à des substances présentes dans les matériaux d'emballage", explique l'Anses. Elle a donc conduit plusieurs travaux sur différents types d'emballages. Concernant les barquettes alimentaires pouvant subir une cuisson ou au micro-ondes, les essais ont révélé la présence de polyoléfines oligomèriques d'hydrocarbures saturés (appelées aussi POSH). Leur teneur augmente lors du réchauffage, et notamment dans le cas d'un réchauffage poussé.

 Suivre les directives des fabricants
Sans certitude quant à une éventuelle toxicité, l'Anses recommande aux consommateurs de suivre les directives des fabricants (puissance et durée de cuisson) indiquées sur les emballages alimentaires. "Un réchauffage poussé augmentant le risque de migration des substances", indique l'Agence. Laquelle préconise de :
- Toujours vérifier avant utilisation que l'ustensile est compatible avec un usage au four à micro-ondes (présence d'une indication du fabricant) et qu'il est en bon état.
- Ne pas recycler d'emballages à usage unique en récipients micro-ondables.
- Privilégier un temps de réchauffage long mais à faible puissance (préférer 2 minutes à 650W à 50 secondes à 1270W), notamment en l'absence de consignes précises sur l'emballage d'un aliment.
- Eviter l'utilisation du four à micro-ondes pour le réchauffage des biberons : en effet, l'hétérogénéité des températures obtenues au sein de l'aliment est susceptible de provoquer des brûlures à l'enfant.

Source : Anses, 25 février 2015.

(Destination santé ©)

Mots-clefs : Alimentation , Intoxication

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER