Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les gros dormeurs davantage sujets à l'accident vasculaire cérébral

Actualités santé

Les gros dormeurs davantage sujets à l'accident vasculaire cérébral

[ Publié le 2 mars 2015 ]

Le fait de dormir trop longtemps serait lié au risque d'accident vasculaire cérébral. Celui-ci augmenterait passé 8 heures de sommeil par nuit.

gros-dormeurs-risques-avc-020315

Mettre son cerveau en veille présente des bienfaits pour les activités cérébrale et cardiaque. Mais "au-delà de 8 heures de sommeil, le risque d'être victime d'un accident vasculaire cérébral (AVC) augmente", viennent de prouver des chercheurs britanniques.

Comparaison de la durée de sommeil
"Avec plus de 8 heures de sommeil, le risque d'AVC augmente de 46 % comparé aux personnes qui dorment entre 6 et 8 heures par nuit", indiquent les chercheurs d'une étude publiée le 25 février sur le site Neurology. Pour le prouver l'équipe du Pr Yue Leng (université de Cambridge, Royaume-Uni) a suivi un groupe de 9.692 volontaires, d'une moyenne d'âge de 62 ans. Pendant neuf ans et demi, chacun a dû rapporter ses habitudes de sommeil. Au total, 986 dormaient plus de 8 heures par nuit : 52 d'entre eux ont été victimes d'un AVC, soit 5,2 % du groupe, contre un taux de 3 % dans le groupe des petits dormeurs.

Préciser l'étude
A ce jour, "on ne peut pas confirmer si l'excès de sommeil est une cause ou une conséquence de la dégradation de l'état de santé", ont déclaré les chercheurs. "D'autres études sont en effet nécessaires pour préciser l'incidence de longues nuits répétées sur le risque d'accident vasculaire cérébral", ont-ils conclu.

Source : American academy of neurology, le 25 février 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER