Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Dénomination commune internationale des médicaments : une information à connaître

Actualités santé

Dénomination commune internationale des médicaments : une information à connaître

[ Publié le 16 mars 2015 ]

La dénomination commune internationale d'un médicament permet de connaître le nom de la molécule qui le compose, quel que soit le nom commercial de la spécialité. Cette information permet d'éviter les surdosages, les interactions médicamenteuses, les doubles prescriptions...

denomination-medicament-160315

L'utilisation de la dénomination commune internationale (DCI) permet en effet, de se rendre partout dans le monde avec la certitude de retrouver son traitement. En connaissant la DCI des produits figurant sur votre prescription, et à condition que celle-ci ait été inscrite par le médecin prescripteur lui-même, vous serez en mesure d'acheter le bon médicament où que vous soyez à l'étranger.

Eviter les mauvais mélanges
Le système mis en place par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en 1953, consiste à donner un même nom à une molécule, dans tous les pays. Ce qui n'est pas le cas pour le nom de marque, différent d'un pays à un autre. Connaître la DCI de ses médicaments, c'est aussi se protéger d'éventuelles allergies. Par ailleurs et comme l'automédication gagne du terrain, il semble essentiel de davantage parler en DCI. Cela permet d'éviter par exemple de prendre deux fois la même molécule. Certains médicaments contre le rhume par exemple, contiennent du paracétamol et sont en libre accès. Or l'association de ces derniers à une autre spécialité à base de paracétamol - également disponible sans ordonnance - est susceptible de provoquer des surdosages graves. Chacun peut comprendre le danger qu'il peut y avoir à associer la spécialité "X", à base de phényramine et de paracétamol, à la spécialité "Y" exclusivement composée de paracétamol.

Cent marques de médicaments
Grâce aux DCI, les patients peuvent identifier la présence du même principe actif dans deux ou plusieurs spécialités. Ils peuvent ainsi éviter confusions et/ou surdosages, ce qui ne serait pas possible en utilisant seulement le nom de marque. Cela permet également d'éviter les doubles prescriptions. Enfin sachez que parfois à une DCI correspond plus de cent marques de médicaments.

Sources : OMS, la revue Prescrire, La Mutualité Française, consultés le 8 mars 2015.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus