Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Rougeole et rubéole : deux maladies encore bien présentes

Actualités santé

Rougeole et rubéole : deux maladies encore bien présentes

[ Publié le 16 février 2015 ]

Des cas de rougeole et de rubéole sont encore enregistrés en France. Pourtant, des vaccins efficaces sont disponibles contre ces deux maladies.

rougeole-retour-300115

Considérées à tort comme des maladies infantiles bénignes, la rougeole et la rubéole peuvent se révéler redoutables. En 2013, par exemple, 147.500 décès liés à la rougeole ont été recensés dans le monde. Par ailleurs, de nombreuses personnes peuvent être affectées, quel que soit leur âge. Pour parvenir à les combattre efficacement, la couverture vaccinale doit être encore améliorée, estime l'Académie nationale de pharmacie.

Rubéole chez les femmes enceintes
En France, près de 15.000 cas de rougeole ont été enregistrés en 2011. Si le nombre de patients présentant une rubéole a diminué de façon significative dans notre pays, des cas sporadiques sont rapportés chez la femme enceinte. Pourtant des vaccins sûrs et efficaces contre ces deux affections ont été mis au point dans les années 1960. Pour preuve, après les campagnes de masse, organisées dans la région "Organisation mondiale de la santé" des Amériques, qui ont permis de vacciner 250 millions d'adolescents et d'adultes, aucune manifestation post-vaccinale indésirable grave n'a été constatée.  

Décès évités
Au total, l'immunisation contre la rougeole a permis d'éviter 15,6 millions de décès entre 2000 et 2013 dans le monde. De son côté, la vaccination contre la rubéole menée au cours de la dernière décennie a été un réel succès. Cette maladie a ainsi pratiquement été éliminée dans de nombreux pays développés. Cependant, le plan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) visant d'ici 2020 à l'élimination de la rougeole et de la rubéole a du plomb dans l'aile. Comme l'a rappelé l'Académie nationale de pharmacie au cours d'un colloque organisé début février, "pour diverses raisons, la couverture vaccinale n'est pas optimale et beaucoup reste à faire pour éliminer ces deux maladies". "Pour atteindre les objectifs fixés, il faudrait que les pays et les différents partenaires en matière de vaccination (...) consentent des investissements additionnels substantiels", indique l'Académie. Ses membres insistent également sur la nécessité "de renforcer les systèmes de santé et de parvenir à un accès équitable aux services de vaccination".  

Source : Académie nationale de pharmacie, 6 février 2015.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus