Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les bons réflexes en cas d'erreur médicale

Actualités santé

Les bons réflexes en cas d'erreur médicale

[ Publié le 11 février 2015 ]

Accident d'anesthésie, effet indésirable d'un traitement, maladie nosocomiale... Tout acte médical comporte des risques. Étape par étape, voici ce qu'il faut savoir pour obtenir réparation.

erreur-medical-110215

Avant toute chose, pour comprendre ce qui s'est passé, demandez votre dossier médical en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception au directeur de l'établissement hospitalier concerné. Si l'erreur présumée concerne un médecin exerçant en libéral, adressez-vous directement à lui. Lisez attentivement ce dossier avec le médecin de votre choix et n'hésitez pas à demander des explications.

Préférez une procédure à l'amiable
La procédure à l'amiable est plus facile, elle ne nécessite pas d'avocat et elle est gratuite. Dans un premier temps, adressez un courrier à l'établissement en cause dans lequel vous demandez à être indemnisé à l'amiable. En cas de refus, envoyez le formulaire type, accompagné du dossier médical et des pièces justificatives de l'accident à la Commission régionale de conciliation et d'indemnisation (CRCI). Si votre dossier est recevable, la Commission demandera alors à l'assureur du médecin ou à défaut à l'Oniam (Office national d'indemnisation des actes médicaux) de faire une offre et l'indemnisation interviendra assez vite. Mais si le seuil de gravité fixé pour une procédure amiable n'est pas atteint ou si, au contraire, le préjudice subi est très grave, le recours aux tribunaux s'avèrera nécessaire. Il pourra alors s'agir d'une procédure civile, pénale ou devant le conseil de l'Ordre des médecins.

Contacts utiles
- Le Lien. Association de défense des patients et des usagers de la santé qui agit dans le cadre de la lutte contre les infections nosocomiales et les accidents médicaux, qu'il s'agisse d'erreurs, de fautes ou d'aléa.
- La Cada. La Commission d'accès aux documents administratifs peut être saisie en cas de refus qui vous serait opposé à la consultation de votre dossier médical.
- La CRCI. Les Commissions régionales de conciliation et d'Indemnisation des accidents médicaux peuvent être saisies dans le cas d'accidents fautifs engageant la responsabilité du personnel de santé comme dans le cas d'accidents non fautifs, causés par les aléas thérapeutiques.
- L'Oniam. Etablissement public administratif de l'Etat rattaché au ministère de la Santé, l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux permet aux victimes d'accéder à une indemnisation amiable sans frais d'avocats ni d'experts dans des délais rapides.

Source : Site de l'association Le Lien consulté le 06 février 2015.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus