Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Boissons énergisantes : jamais avant l'âge de 10 ans

Actualités santé

Boissons énergisantes : jamais avant l'âge de 10 ans

[ Publié le 12 février 2015 ]

Les boissons énergisantes ne sont pas anodines pour la santé. Elles peuvent notamment nuire à la concentration et à l'attention des plus jeunes.

boisson-energisaante-enfant-danger-120215

"Ne consommez pas de boissons énergisantes !" C'est en substance le message adressé aux jeunes par un médecin américain de l'université de Yale. Il vient de réaliser un travail sur le sujet au terme duquel il montre qu'une consommation excessive de ces breuvages augmente le risque des troubles de l'attention et de la concentration. 

Succès auprès des garçons
Le Dr Jeannette Ickovics et son équipe de l'université de Yale à New Haven (Connecticut) ont soumis 1.649 jeunes âgés en moyenne de 12,4 ans à deux questionnaires : l'un relatif à leur consommation en boissons sucrées et/ou énergisantes au cours des 24 heures précédentes, l'autre destiné à mesurer d'éventuels troubles de l'attention et de la concentration.
Il ressort de ce travail que la consommation de boissons énergisantes apparaît "commune" dès l'âge de 12 ans ! Les garçons en boivent d'ailleurs plus que les filles, sans que les auteurs n'en précisent la quantité. Par ailleurs, ces derniers ont aussi observé que plus le volume ingéré était important, plus le risque de trouble de l'attention était élevé.

Energisantes ou énergétiques
En conclusion, Ickovics recommande purement et simplement aux parents de ne pas laisser leurs enfants de moins de 10 ans consommer des boissons énergisantes. Cette expression regroupe en effet des breuvages censés mobiliser l'énergie en stimulant le système nerveux. Elles contiennent des ingrédients supposés "stimulants" tels que taurine, caféine, guarana, ginseng, vitamines... Elles ne doivent pas être confondues avec les boissons dites énergétiques, spécifiquement formulées pour fournir de l'énergie dans le cadre d'une dépense musculaire intense. Et donc pour compenser les pertes (eau, minéraux, etc.) occasionnées au cours d'un effort.

Source : Academic pediatrics, 9 février 2015.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Alimentation

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER