Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Chômage : les hommes exposés au risque de suicide

Actualités santé

Chômage : les hommes exposés au risque de suicide

[ Publié le 5 janvier 2015 ]

En France, 584 suicides seraient directement attribuables au chômage lié à la crise économique, entre 2008 et 2010. Ils auraient surtout concerné des hommes.

chomage-homme-suicide-050115

La France, comme la plupart des pays du monde, a connu à partir de 2008 un ralentissement de l'activité économique, avec une forte hausse du taux de chômage. Et selon une étude publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), le nombre de suicides aurait sensiblement augmenté, mais seulement chez les hommes.

Les 25-49 ans davantage concernés
Tous sexes confondus, une augmentation moyenne de 1,5 % du taux de suicide est observée pour une augmentation de 10 % du taux de chômage. Cette association n'est pas statistiquement significative chez les femmes, mais elle l'est chez les hommes, avec une augmentation de 1,8 % du taux de mortalité par suicide. Cette dernière s'avère encore plus élevée dans la classe d'âge des 25-49 ans, avec une hausse de 2,6 %.

De nombreux facteurs associés au risque de suicide
Enfin le modèle statistique a permis d'estimer à 584 le nombre de suicides directement attribuables aux variations du taux de chômage entre 2008 et 2010. Les auteurs tiennent toutefois à rappeler que de nombreux facteurs de confusion peuvent jouer un rôle dans cette association au niveau individuel. "La présence de troubles psychiatriques peut être lié à la fois au risque d'être au chômage et à celui du suicide", expliquent-ils.

Source : BEH 1-2, 6 janvier 2015.

(Destination santé ©)

Mots-clefs : Santé travail , Suicide

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Profession : Responsable du bonheur

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

responsable-bonheur-profession-bien-etre

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus

 

ECHANGER