Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > L'ostéoporose frappe aussi les hommes

Actualités santé

L'ostéoporose frappe aussi les hommes

[ Publié le 12 novembre 2014 ]

L'ostéoporose n'est pas une maladie spécifiquement liée aux femmes. Passés 50 ans, les hommes aussi peuvent être concernés. Et pourtant, très peu d'entre eux bénéficient d'un examen de dépistage suite à une fracture. C'est en tout cas ce qu'ont constaté des chercheurs américains.

img-actu-osteoporose-nov2014

L'ostéoporose n'est pas l'apanage des femmes. Les hommes sont tout autant concernés. Après 50 ans, un sur sept est touché par cette maladie qui détruit progressivement la masse osseuse et provoque des fractures.

Un dépistage défaillant chez les hommes
Pourtant, selon une étude américaine, les fractures masculines sont rarement suivies d'un examen pour diagnostiquer une éventuelle ostéoporose. Les hommes auraient ainsi trois fois moins de chance de se voir prescrire une ostéodensitométrie, l'examen qui permet de détecter la maladie, après une fracture du poignet.

Le Pr Tamara Rozental, et son équipe de la Harvard Medical School, ont mené une étude rétrospective auprès de 344 femmes et 95 hommes ayant subi une fracture du poignet. Suite à cet accident, 53% des femmes ont passé une ostéodensitométrie. Chez les hommes, ce pourcentage s'élevait à seulement 18% ! Et au total, 3% des hommes s'étaient vus prescrire des biphosphonates (recommandés dans la prévention et le traitement de l'ostéoporose) contre 22% pour la gente féminine.

Plus de 100.000 fractures concernées
L'ostéodensitométrie est actuellement le seul examen qui permet de diagnostiquer précocement l'ostéoporose, et donc de mettre en œuvre un traitement susceptible de prévenir ou de retarder les fractures qui lui sont associées. Chaque année, en France, environ 130.000 blessures sont provoquées par l'ostéoporose. 

Source : Journal of Bone & Joint Surgery, 5 novembre 2014

(Destination santé ©)

Mot-clef : Ostéoporose

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER