Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Hiver : comment éviter l'intoxication au monoxyde de carbone

Actualités santé

Hiver : comment éviter l'intoxication au monoxyde de carbone

[ Publié le 13 novembre 2014 ]

Chaque hiver, une dizaine de décès dus au monoxyde de carbone est enregistrée en France. Pour éviter le drame, les autorités sanitaires rappellent de faire vérifier sa cheminée et donnent des conseils pour ne pas être pris au piège. Explications.

img-actu-monoxyde-carbone-nov2014

Lorsque les températures baissent, les risques d'intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent. Chaque hiver, une dizaine de décès est ainsi enregistrée en France.

Le monoxyde de carbone, c'est quoi ?
Incolore (invisible), inodore et non irritant, le monoxyde de carbone (ou CO) est un gaz très difficile à détecter. Pourtant des gestes simples contribuent à réduire les accidents.

Le CO résulte d'une combustion incomplète, qu'il s'agisse de bois, de butane, de charbon, d'essence, de fuel, de gaz naturel, de pétrole ou de propane. Il diffuse très vite dans l'environnement.

Des recommandations de vigilance
Les autorités sanitaires rappellent de faire vérifier au moins une fois par an votre cheminée. Et, alors que les premiers frimas font leur apparition, elles listent les principales recommandations pour ne pas être pris au piège :

N'installez jamais un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage...) : il doit impérativement être placé à l'extérieur des bâtiments.
N'utilisez jamais de façon prolongée un chauffage d'appoint à combustion.
N'obstruez jamais les grilles de ventilation, même par grand froid.
Aérez quotidiennement votre habitation.

Maux de tête, fatigue, nausées...
Les symptômes liées à une intoxication apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes. Il est donc primordial d'agir le plus vite possible, en appelant le 15, le 18 ou le 112.

L'hiver dernier, 1.028 épisodes d'intoxication domestique ont été enregistrés en France. Et depuis le mois de septembre de cette année, quatre personnes déjà sont décédées.

Source : INPES, InVS, ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femmes, ministère de l'Intérieur, 12 novembre 2014 (Destination santé ©)

Mot-clef : Intoxication

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER