Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sida : un traitement préventif à la demande

Actualités santé

Sida : un traitement préventif à la demande

[ Publié le 30 octobre 2014 ]

La lutte contre le virus de l'immunodéficience humaine vient de connaître une avancée importante. Un traitement préventif réduit significativement le risque d'infection.

img-actu-sida-maladie-oct2014

"Une réduction très importante du risque de virus de l'immunodéficience humaine (VIH)". C'est le résultat de l'essai clinique Ipergay (Intervention préventive de l'exposition aux risques avec et pour les gays) mené par l'Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS). Celui-ci a montré, avant son terme, que la prise d'un comprimé d'antirétroviral avant un rapport sexuel - appelée prophylaxie pré-exposition (PrEP) - réduisait significativement le risque d'infection au virus du VIH/sida. A tel point que les chercheurs ont décidé d'en faire bénéficier tous les participants.

L'utilisation de préservatifs toujours recommandée
L'essai clinique français ANRS-Ipergay réalisé auprès de 400 homosexuels en France était mené jusqu'à présent en double aveugle et contre placebo. En d'autres termes, ni les participants, ni les médecins ne savaient lesquels des volontaires recevaient l'un ou l'autre des comprimés (un antirétroviral Truvada® ou un placebo). Le principe de l'essai, lancé en février 2012, étant de prendre le médicament uniquement au moment du rapport sexuel, exposant potentiellement au virus. L'utilisation de préservatifs étant toujours recommandée aux volontaires. A partir de maintenant, "tous les participants de l'essai vont bénéficier de la PrEP à la demande, au moment de l'exposition sexuelle". Ce sont les résultats spectaculaires d'une autre étude, britannique cette fois, qui ont alerté les chercheurs français. Celle-ci était menée chez des homosexuels dont certains recevaient l'antirétroviral en préventif quotidiennement tout au long de l'année. Au vu des résultats intermédiaires, montrant que la PrEP se révélait hautement protectrice contre le VIH, son comité indépendant a recommandé le 16 octobre dernier de la donner en continu à tous les participants.

Les mêmes résultats pour l'essai français
Le comité indépendant de l'essai ANRS-Ipergay a tiré les mêmes conclusions que son équivalent britannique, après avoir levé l'aveugle et observé une protection supérieure contre le virus chez les participants du groupe Truvada®. "Les résultats complets de l'essai devraient être disponibles début 2015", indique l'ANRS. Ensuite, "il va se poursuivre pendant au moins un an, car il est important de s'assurer du maintien du bénéfice sur le long terme et d'en apprécier la tolérance", précise l'agence. "C'est une avancée majeure dans la lutte contre le VIH", se réjouit le Pr Jean-François Delfraissy. Mais, précise le Pr Jean-Michel Molina, coordinateur de l'essai, "l'efficacité observée ne doit pas faire oublier que le préservatif reste la pierre angulaire de la prévention". Ces résultats "devraient [néanmoins] faire évoluer les recommandations nationales et internationales en matière de prévention contre le VIH", conclut le Pr Delfraissy.

Source : ANRS, 29 octobre 2014.

(Destination santé ©)

Mot-clef : VIH Sida

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER