Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > L'initiation à l'allaitement maternel de plus en plus fréquente

Actualités santé

L'initiation à l'allaitement maternel de plus en plus fréquente

[ Publié le 27 octobre 2014 ]

Selon une étude de longue durée menée sur des enfants français, de plus en plus de jeunes mères allaiteraient leur nouveau-né à la maternité.

img-actu-bebe-allaitement-oct2014

A l'occasion des trois ans et demi des enfants participant à l'étude (Étude longitudinale française depuis l'enfance), de premiers résultats ont été publiés par les équipes de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et de l'Institut national d'études démographiques (Ined). Notamment sur l'environnement et la santé. Par ailleurs, l'enquête se poursuit pour approfondir le recueil d'informations sur la petite enfance.

70 % des mères allaitent à la maternité
L'étude Elfe s'intéresse au devenir de 20.000 enfants, suivis durant leurs vingt premières années. Rappelons que cette recherche est pilotée par l'Ined et l'Inserm, en partenariat avec l'Etablissement français du sang (EFS). Les premiers résultats confirment l'augmentation de l'initiation de l'allaitement maternel. Et ceci depuis plusieurs années. L'enquête a permis de montrer que 70 % des mères allaitent à la maternité, un chiffre en forte progression depuis les années 1970.

Contamination des logements
Dans le domaine de la santé et de l'environnement, les premiers résultats sur la contamination des logements par des micro-organismes vont prochainement être publiés. Les scientifiques ont d'ailleurs rendu publics quelques éléments. Au total 3.000 capteurs à poussières ont été déposés dans les chambres des enfants au cours des deux premiers mois de leur vie. Six profils différents de contamination des logements ont été identifiés, dont deux sont assez fréquents, dans l'Ouest de la France : l'un est chargé en acariens et bactéries, l'autre en acariens, bactéries et moisissures. Un fort taux d'humidité et des températures favorables pourraient expliquer ces résultats. Les données de suivi des enfants de la cohorte Elfe vont permettre de confirmer ou non l'existence d'une relation entre ces profils de contamination et la santé respiratoire des petits. Enfin dans le domaine des sciences sociales, les prochaines publications renseigneront sur la façon dont les parents se préparent à la naissance d'un enfant. Les premiers éléments laissent apparaître que près de 9 futurs parents sur 10 souhaitent connaître le sexe de leur enfant avant la naissance.
Aller plus loin : consultez le site dédié sur le Elfe-france.fr.

Source : Inserm, 21 octobre 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Bébé vient d'arriver : comment retrouver ses formes en gardant la forme, même en allaitant !

Nos diététiciennes vous conseillent.

En savoir plus