Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Boissons énergisantes, gare à l'intoxication

Actualités santé

Boissons énergisantes, gare à l'intoxication

[ Publié le 16 octobre 2014 ]

Prisées par les jeunes, les boissons énergisantes comprennent des risques pour la santé. Et cela même si elles ne sont pas mélangées à des boissons alcoolisées.

img-actu-octobre-boissons-engergisantes-gare-intoxicationr

Une méta-analyse portant sur la consommation des boissons énergisantes pointe à nouveau du doigt ces produits très appréciés par les jeunes. Réalisée par l'équipe de Joao Breda du bureau européen de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), elle rappelle les dangers d'une intoxication à la caféine. 

Energisantes contre énergétiques
Rappelons que l'expression "boissons énergisantes" regroupe des boissons censées "mobiliser l'énergie" en stimulant le système nerveux. Elles contiennent généralement des ingrédients supposés "stimulants" tels que la taurine, la caféine, le guarana, le ginseng, les vitamines... Elles ne doivent pas être confondues avec les boissons dites énergétiques, spécifiquement formulées pour fournir de l'énergie dans le cadre d'une dépense musculaire intense. Et donc pour compenser les pertes (eau, minéraux, etc.) occasionnées au cours d'un effort. Selon le travail de Joao Breda, 30 % des adultes, 68 % des adolescents et 18 % des enfants de 10 ans consomment des boissons énergisantes dans l'Union européenne. Parmi les jeunes adultes (18-29 ans), 70 % des adeptes de ces breuvages y associent de l'alcool. Or ces mélanges inciteraient également à en consommer toujours plus. En effet, les "energy drinks" diminuent l'effet sédatif de l'alcool. Comme le consommateur a l'impression que l'alcool lui fait peu d'effet, il en boit toujours plus.

Intoxication à la caféine
Mais même consommées sans alcool, ces boissons peuvent mener à une intoxication à la caféine. De nombreuses études ont montré que cette dernière pouvait être à l'origine de palpitations, d'hypertension, de nausées, de vomissements, de convulsions. Quelques décès ont également été enregistrés dans le monde. En France, huit cas d'arrêt cardiaque ont été portés à la connaissance de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation en lien avec la consommation de boissons énergisantes. Pour Joao Breda, "comme ces boissons sont en vente libre, nous pourrions être confrontés à un vrai problème de santé publique, notamment chez les enfants. Dans cette population, les effets délétères des 'energy drinks' ont été amplement prouvés."

Source : Frontiers in public health, 14 octobre 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus

ECHANGER