Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Tentative de suicide : 70.000 hospitalisations par an en France

Actualités santé

Tentative de suicide : 70.000 hospitalisations par an en France

[ Publié le 11 septembre 2014 ]

Un récent bilan de l'Institut de veille sanitaire chiffre les tendances liées au suicide. Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à tenter de mettre fin à leurs jours.

img-actu-tentative-suicide-hospitalisation

Chaque année en France, plus de 10.000 personnes meurent par suicide... Et 70.000 sont hospitalisées après une tentative. Ce second chiffre (moins connu) ressort d'un rapport de l'Institut de veille sanitaire (InVS). Ainsi, l'institut renseigne-t-il sur les hospitalisations, mais aussi sur les récidives, les modes opératoires et les disparités entre régions.

Les adolescentes davantage concernées
C'est à la veille de la Journée mondiale de prévention du suicide que ressort le rapport de l'InVS. Chaque année en France donc, ce sont 70.000 personnes qui sont hospitalisées ou ont recours aux urgences pour une tentative de suicide. Principales concernées, les femmes avec un taux de 21,6 pour 10.000 (femmes). Contre 13,4 pour 10.000 hommes. La statistique féminine monte même à 43 pour 10.000 chez les adolescentes de 15 à 19 ans. Les données indiquent que le taux de réadmission pour une autre tentative est de 12,8 % à 12 mois et de 26,6 % à 8 ans ! C'est entre 30 et 49 ans que les ré-hospitalisations sont les plus fréquentes, sans différence entre les sexes.

Intoxication médicamenteuse
Parmi toutes les tentatives, 82 % sont dues à une intoxication médicamenteuse et sont davantage le fait des femmes. Les autres modes comme la phlébotomie, c'est-à-dire le fait de s'ouvrir les veines et la pendaison sont plus utilisés par les hommes. A l'échelle nationale, le Nord et l'Ouest (à l'exception de l'Ile-de-France et des Pays de la Loire) sont les plus concernés. Ainsi, la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais, la Bretagne, la Haute et la Basse-Normandie présentent-ils des taux standardisés supérieurs de 20 % au taux national. "Cette étude montre l'ampleur du phénomène suicidaire en France, conclut l'InVS. Elle souligne la nécessité de compléter la surveillance des tentatives de suicide et de mettre en place des actions de prévention et de prise en charge de certains groupes de population particulièrement vulnérables."

Source : InVS, 9 septembre 2014.

(Destination santé ©)

>

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus