Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Mortalité cardiovasculaire : l'hygiène de vie est capitale

Actualités santé

Mortalité cardiovasculaire : l'hygiène de vie est capitale

[ Publié le 25 septembre 2014 ]

En France, les maladies cardiaques font 180.000 victimes chaque année. Une meilleure hygiène de vie permettrait d'en sauver une grande majorité.

img-mortalite-cardiovasculaire-septembre

Menée auprès de 20.000 hommes, une nouvelle étude confirme l'effet protecteur d'une bonne hygiène de vie contre les accidents cardiaques. Manger sain, modérer la consommation d'alcool, arrêter de fumer et faire du sport, autant de conseils préventifs aussi connus qu'efficaces...

Changer les comportements
Au niveau mondial, la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires est en net recul. Une avancée en partie due à l'amélioration des traitements. Mais beaucoup reste à faire en matière de prévention. Car chaque année, 120.000 patients français sont admis aux urgences pour un infarctus du myocarde. Et 18.000 n'y survivent pas. "Pour anticiper l'accident, il faut agir sur les facteurs de risque comportementaux à l'origine de 80 % des maladies coronariennes et cérébraux vasculaires, confirment des chercheurs suédois dans le Journal of the american college of cardiology. Chez les hommes, quatre attaques coronariennes sur cinq pourraient être évitées par une hygiène de vie équilibrée."

Mode d'emploi d'un mode de vie sain
Ce lien de cause à effet était déjà connu. Mais son degré d'impact méritait lui d'être évalué. L'équipe du Pr Agneta Akesson de l'Institut de médecine environnementale de Stockolm a donc comparé les habitudes de 20.721 patients suédois, pendant onze années. Résultat, ceux dont le mode de vie était le plus sain, étaient les moins exposés au risque d'accident cardiaque. En moyenne, ces derniers pratiquaient l'équivalent de 40 minutes de marche ou de vélo chaque jour. Tous consommaient régulièrement des fruits, des légumes et du poisson, limitaient leurs apports en lipides et en sucres. Par ailleurs, aucun ne fumait et tous ne consommaient l'alcool très modérément. L'équipe a ensuite comparé les bénéfices d'une hygiène irréprochable aux différents facteurs de risque isolés. Résultat, "une alimentation équilibrée et une consommation modérée d'alcool réduisent de 35 % le risque d'attaque cardiaque. Un taux qui passe à 86 % chez ceux qui ne fument pas et combinent à la fois une nourriture saine, la pratique régulière d'un sport et une faible consommation d'alcool."

Source : Journal of the american college of cardiology, 22 septembre 2014.

(Destination santé ©)

>

Mot-clef : Cardiovasculaire

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blogs Experts

vignette-blog-expert2

Lire les blogs

Maladies-Examens

vignette-dossiers-info-sante

Consultez les dossiers

CHOISIR

Les professionnels du 3935 vous répondent

vignette-3935

En savoir plus

ECHANGER

Rencontres santé

vignette-rencontres-sante

Participez