Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Dormir avec un animal pour réduire le risque d'asthme

Actualités santé

Dormir avec un animal pour réduire le risque d'asthme

[ Publié le 16 septembre 2014 ]

Contrairement aux idées reçues, les enfants exposés aux animaux de compagnie auraient moins de risque de développer un asthme. Les microbes de la peau et de la fourrure des chiens et chats seraient protecteurs.

img-animal-reduction-risque-asthme-septembre

Les animaux de compagnie sont bien souvent pointés du doigt comme des déclencheurs potentiels d'asthme. Il est d'ailleurs conseillé aux parents de limiter leur contact avec de jeunes enfants. Des chercheurs allemands tordent le cou à cette idée et affirment que l'animal et sa fourrure préviendraient en fait l'asthme infantile.

Environnement microbien
Une étude présentée au congrès international de l'European respiratory society (ERS) en début de semaine, suggère que l'exposition d'un enfant en bas âge à l'environnement microbien de la peau et de la fourrure d'un animal pourrait avoir un effet protecteur contre l'asthme et les allergies. Des scientifiques du centre de recherche Helmholtz Zentrum München ont suivi 2.441 enfants de leur naissance à leurs 10 ans. Parmi eux, 55 % avaient l'habitude - durant les 3 premiers mois de leur vie - de dormir avec un animal de compagnie.

Un lien à confirmer
Résultat, le risque de souffrir d'un asthme à l'âge de 6 ans était réduit de 79 % pour les bambins habitués à dormir à proximité d'une peau animale. Et de 41 % à 10 ans. Pour la Dre Christina Tischer, principale auteur de ce travail, rien d'étonnant à cela : "De précédentes études avaient montré que certains microbes qui se développent en milieu rural peuvent prévenir l'asthme." Avant de conclure, il est crucial d'étudier de plus près l'environnement microbien de la fourrure animale pour confirmer cette association.

Source : European lung foundation, 7 septembre 2014.

(Destination santé ©)

>

Mot-clef : Asthme

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER