Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Décès prématurés : le Nord de la France davantage touché

Actualités santé

Décès prématurés : le Nord de la France davantage touché

[ Publié le 24 septembre 2014 ]

Les maladies cardiovasculaires sont souvent à l'origine des décès prématurés. Les derniers chiffres montrent que toutes les régions françaises ne sont pas égales face à ce type de mortalité.

img-mortalite-prematuree-septembre

Les maladies cardiovasculaires représentent la troisième cause de mortalité prématurée en France. Même si ces dix dernières années, les statistiques apparaissent à la baisse, des disparités régionales demeurent. La dernière livraison du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) nous apprend ainsi que les régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Haute-Normandie et Champagne-Ardenne présentent des taux bien supérieurs à la moyenne nationale.

Alcool, tabac...
La mortalité prématurée, c'est-à-dire avant 65 ans, est la conséquence de comportements individuels en inadéquation avec la santé : consommation excessive d'alcool, tabagisme, mauvaises habitudes alimentaires. En France, son taux est nettement supérieur à celui des autres pays européens. De 2008 à 2010, plus de 44.000 décès prématurés par maladie cardiovasculaire ont été recensés. Les hommes semblent trois fois plus concernés que les femmes.

Inégalités sociales
Durant la période de suivi, d'importantes disparités ont été observées entre les régions. Le Nord-Pas-de-Calais, la Haute-Normandie et la Picardie présentaient les taux les plus élevés par rapport à la moyenne nationale. Une surmortalité a aussi été observée en Martinique et à la Réunion. A l'inverse la région Rhône-Alpes, l'Ile-de-France et les Pays-de-la-Loire obtiennent de meilleurs résultats. "Différentes hypothèses peuvent être avancées pour expliquer ces disparités régionales, analysent les rédacteurs du BEH. La variabilité de l'offre de soins et de la qualité de la prise en charge, constitue la principale de ces hypothèses. Tout comme les inégalités sociales entre régions. La carte des taux de bénéficiaires de la couverture maladie universelle (...) montre des similarités avec la carte de la mortalité prématurée. Les régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Champagne-Ardenne, Lorraine... qui avaient les taux de bénéficiaires les plus élevés, présentaient également une surmortalité cardiovasculaire prématurée."

Source : BEH, n°26, 23 septembre 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Envie d'enfant ou enceinte : vous avez décidé d'arrêter de fumer.

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER