Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Arrêter de fumer pour sa santé et son portefeuille

Actualités santé

Arrêter de fumer pour sa santé et son portefeuille

[ Publié le 16 septembre 2014 ]

Une récente enquête menée en Belgique montre qu'une majorité de fumeurs souhaite stopper la cigarette. La santé et les économies réalisées sont les principales sources de motivation citées.

img-arret-tabac-economies-actu-septembre

La rentrée est, pour de nombreux fumeurs, une date clé pour se lancer dans le sevrage tabagique. Selon la Fondation contre le cancer, en Belgique, les deux principales sources de motivation seraient la santé et les économies réalisées.

Volonté d'arrêter de fumer
Selon la dernière enquête de la Fondation contre le cancer, six fumeurs sur dix ont exprimé leur souhait d'arrêter de fumer. Le sondage montre également qu'à tout âge, on veut se débarrasser de cette addiction. Les 15-24 ans sont les plus nombreux à vouloir se détacher du tabac (65 %), suivis de près par les 25-44 ans (64 %) et les 45-64 ans (58 %). Les deux premières raisons qui poussent les fumeurs à stopper le tabac sont la santé (70 %) et les aspects financiers (48 %). La troisième source de motivation la plus souvent citée est le style de vie (30 %). L'entourage est également un facteur important (25 %), tout comme l'odeur (16 %) et le sentiment de liberté (15 %).

Cause de mortalité évitable
Rappelons que le tabac est la principale cause mondiale de mortalité évitable et tue chaque année six millions de personnes. Si la tendance actuelle se poursuit, le nombre de décès qui lui sont imputables devrait atteindre huit millions par an d'ici à 2030. En France, le tabac est à l'origine de 73.000 morts chaque année !

Source : La Fondation contre le cancer, 2 septembre 2014.

(Destination santé ©)

>

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Envie d'enfant ou enceinte : vous avez décidé d'arrêter de fumer.

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER