Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Pieds : prévenir l'apparition de la corne

Actualités santé

Pieds : prévenir l'apparition de la corne

[ Publié le 4 août 2014 ]

L'été, les pieds sont mis à rude épreuve : le sable, les tongs, les sandales... Pour éviter l'apparition de callosités voire de crevasses, le meilleur moyen reste de les hydrater régulièrement. En revanche, la râpe, la pierre ponce, ou encore les sangsues ne sont pas vraiment recommandées.

img-actu-juillet-2014-pied

L'été, marcher pieds nus dans le sable ou encore porter des tongs favorisent le développement d'une corne très inesthétique, notamment au niveau du talon. Trop importante, elle peut même évoluer vers de douloureuses crevasses. Comment s'en débarrasser et prévenir sa réapparition ?

Hydrater et inspecter ses pieds
Quand il n'est pas protégé par une chaussette, l'épiderme s'épaissit pour se défendre des contacts répétés avec le sol ou la semelle des sandales. A la longue, des callosités finissent par apparaître. Le meilleur traitement ? Hydrater vos pieds matin et soir avec une crème adaptée particulièrement riche. Evitez toutefois d'en mettre entre les orteils, vous favoriseriez la macération et donc la formation de mycoses.

Profitez de cette application pour vous assurer de l'absence de verrues plantaires, de taches jaunes sur un ongle, de coupures entre les orteils. Car, plus ces petits soucis sont traités tôt, plus ils guérissent facilement.

La râpe, avec modération
La râpe ou la pierre ponce donnent de très bons résultats... sur le moment. Utilisées trop fréquemment et/ou trop vigoureusement, elles provoquent un effet rebond : pour se protéger de leurs attaques, l'épiderme s'épaissit encore davantage. Le bon rythme ? Deux fois par mois maximum. Frottez doucement après la douche, quand vos pieds sont encore mouillés. Puis séchez soigneusement vos pieds et hydratez-les bien.

Eviter les sangsues
La Société française de dermatologie et l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) rappellent que la fish-pédicure "implique une prise de risque infectieux, liée à l'immersion d'une partie ou de tout le corps dans un bain contenant des poissons". Autre technique déconseillée : le gommage avec du sable. Cette pratique n'est pas très hygiénique, surtout si vous avez des micro-plaies.

Source : Le site de l'Anses. Consulté le 31 juillet 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER