Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Leptospirose : prudence en eau douce

Actualités santé

Leptospirose : prudence en eau douce

[ Publié le 5 août 2014 ]

Canoë, rafting, baignade, pas besoin d'être à la mer pour profiter des activités nautiques. Attention toutefois à la Leptospira interrogans ! Cette bactérie, qui se développe dans les cours d'eau douce, provoque une affection bénigne mais dont les complications peuvent être extrêmement graves. Explications.

img-actu-aout-bacterie

Les activités nautiques, dans une rivière ou dans un lac, peuvent présenter un risque pour la santé. La raison ? Une bactérie appelée Leptospira interrogans.
On la trouve partout dans le monde. Toutefois, elle se développe plus volontiers dans des milieux humides, notamment après un épisode d'ouragan, d'inondations ou simplement de fortes pluies.

Une maladie potentiellement grave
La Leptospira interrogans provoque la leptospirose. Cette affection bactérienne possède une durée d'incubation qui varie entre 4 et 14 jours. "La maladie débute par une fièvre élevée avec frissons, maux de tête, douleurs musculaires et douleurs articulaires diffuses", indique l'Institut Pasteur. Souvent bénigne, la leptospirose peut avoir des conséquences plus sérieuses si elle n'est pas traitée.

Ainsi, elle peut évoluer vers une atteinte rénale, hépatique, méningée ou pulmonaire. Et dans 20% des cas, elle se complique d'un syndrome hémorragique. Les formes graves associent insuffisance rénale aiguë, atteinte neurologique (convulsions, coma) et hémorragies plus ou moins sévères (pulmonaire, digestive).

Prévenir pour mieux guérir
Pour profiter des loisirs nautiques en eau douce sereinement, il suffit de suivre quelques conseils de prévention. Tout d'abord, il est recommandé d'avaler le moins d'eau possible. Il est également conseillé de porter des vêtements et des chaussures protectrices, notamment pour le rafting ou le canoë. Enfin, mieux vaut recouvrir les petites plaies et les coupures, avec un pansement waterproof.
Si malgré tout vous ressentez les symptômes décrits, consultez rapidement un médecin. Une prise en charge précoce, limite le risque de développer une forme grave.

Source : CDC d'Atlanta, 15 juillet 2014

(Destination santé ©)

Mot-clef : Leptospirose

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés