Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cigarette électronique : mises en garde de l'OMS

Actualités santé

Cigarette électronique : mises en garde de l'OMS

[ Publié le 27 août 2014 ]

L'Organisation mondiale de la santé recommande l'interdiction de la cigarette électronique aux mineurs, ainsi que dans les lieux publics. Objectifs : protéger les personnes vulnérables et rendre l'e-cigarette moins attractive.

img-actu-aout-cigarette-electronique

"A terme, la toxicité de l'e-cigarette affecte le développement du cerveau", a confirmé l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Laquelle a publié ce 26 août, une série de recommandations visant à réduire l'attractivité du dispositif, notamment auprès des mineurs.

Une toxicité difficile à évaluer
Selon l'OMS, "rien ne prouve que fumer des cigarettes électroniques n'est pas dangereux pour la santé. Le manque de recul empêche de savoir si l'inhalation est réellement toxique pour les fumeurs. Mais elles ne sont pas uniquement composées de vapeurs d'eau comme veulent bien le faire croire certains professionnels du marketing. On ne peut donc pas, à ce jour, évaluer la toxicité de l'e-cigarette."

Un risque pour le développement du cerveau
Chez les adolescents, les femmes enceintes, les femmes en âge de procréer et les fœtus en revanche la science commence à y voir plus clair. A terme, la toxicité de l'e-cigarette, décuplée auprès des plus vulnérables, affecte notamment le développement du cerveau. Rendre la cigarette électronique moins attractive relève donc de l'urgence. Raison pour laquelle l'agence onusienne recommande :
- L'interdiction de la vente aux mineurs, comme c'est déjà le cas en France, afin de protéger les jeunes d'une entrée dans le tabagisme.
- L'interdiction de vapoter dans les lieux publics fermés pour réduire le contact avec les vapeurs dans les lieux confinés. Il s'agit d'éviter tout risque lié au tabagisme passif, et ce jusqu'à ce que des études viennent valider un potentiel risque zéro de la cigarette électronique.
Alors, substitut nicotinique ou produits de consommation courante ? Ces recommandations pourraient aider les pouvoirs publics à trancher sur le statut de l'e-cigarette.

Source : Organisation mondiale de la santé, 26 août 2014.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Addiction tabac

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER