Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les trotteurs déconseillés, car dangereux

Actualités santé

Les trotteurs déconseillés, car dangereux

[ Publié le 22 juillet 2014 ]

Médecins et psychomotriciens déconseillent l'utilisation de trotteurs (ou youpalas). Ce matériel de puériculture est à l'origine, chaque année, d'accidents. Et le fait qu'ils favorisent l'apprentissage de la marche est lui-même remis en cause...

img-actu-juillet-2014-trotteur

Sur le papier, les trotteurs (ou youpalas) favoriseraient l'éveil, l'autonomie et l'apprentissage de la marche. Dans les faits, médecins et psychomotriciens sont unanimes pour déconseiller l'utilisation de ce matériel de puériculture, à l'origine chaque année d'accidents.

Des milliers de chutes et de chocs par an
Voulant bien faire, beaucoup de parents investissent dans un trotteur. Mais installer un bébé dans ce harnais suspendu à une tablette montée sur roues l'expose à de nombreux dangers. En augmentant la mobilité et la vitesse de déplacement de l'enfant, les trotteurs peuvent être à l'origine de chutes, notamment dans les escaliers, ou de chocs. En le surélevant, ils lui permettent d'atteindre davantage d'objets dangereux. Chaque année, les services d'urgence américains et européens recensent ainsi des milliers d'accidents.

Interdit au Canada, déconseillé en Europe
Voilà pourquoi ces équipements sont tout simplement interdits au Canada depuis 2004. Sans pouvoir aller aussi loin, l'Alliance européenne pour la sécurité de l'enfant déconseille l'achat et l'utilisation de ces produits.

Un frein au développement psychomoteur
Autre reproche fait aux trotteurs : ils ne favorisent en rien l'autonomie et la marche, bien au contraire. Si le bébé s'y tient droit et se déplace, c'est de manière artificielle. Coincé dans son harnais, il ne peut pas expérimenter les transitions de postures (allongé, assis, à quatre pattes, debout en appui) indispensables à l'acquisition de l'équilibre.

Il ne peut pas non plus intégrer son schéma corporel : son corps, ses jambes, ses pieds sont inaccessibles, cachés sous une tablette. Sans compter que le fait de pousser en permanence avec la pointe de ses pieds pour avancer peut entraîner des déformations du pied, de la jambe, de l'articulation de la hanche et des rétractions tendineuses au niveau des mollets.

Si votre enfant utilise un trotteur...
... Assurez-vous qu'il est conforme à la norme européenne EN 1273: 2005. Ne l'utilisez pas dans la cuisine et installez une barrière de protection en haut des escaliers.
Ne l'y laissez jamais plus de 15 minutes d'affilée et ne dépassez pas une heure par jour.

Source : Alliance européenne pour la sécurité de l'enfant ? Guide de sécurité des produits pour enfants ; Le journal d'une maman psychomotricienne. Consultés le 18 juillet 2014 (Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER