Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Enquête sur l'utilisation domestique des pesticides

Actualités santé

Enquête sur l'utilisation domestique des pesticides

[ Publié le 4 juillet 2014 ]

Plus de 1.500 foyers seront concernés par l'étude Pesti'home. Lancée le 3 juillet par les autorités sanitaires, elle vise à mieux connaître la façon dont les Français se servent des pesticides.

img-actu-2014-juillet-pesticide

Dans le but de mieux connaître les utilisations domestiques des produits destinés à éliminer les nuisibles, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) lance Pesti'home. Une étude qui devrait permettre d'évaluer l'exposition de la population française aux pesticides.

Traitement des plantes et des animaux domestiques
Menée par l'Observatoire des résidus de pesticides de l'Anses, l'étude Pesti'home a pour objectif de "mieux connaître les utilisations, par la population résidant en France, des produits destinés à éliminer les nuisibles dans la maison ainsi qu'à l'extérieur du domicile (cour, terrasse, façade, jardin, potager...). Les produits utilisés pour traiter les animaux domestiques contre les tiques, les puces, etc. sont également concernés." Concrètement, ce travail se déroulera dans 150 communes choisies sur l'ensemble du territoire métropolitain. Des foyers seront tirés au sort pour y participer. L'étude a débuté le 3 juillet et se poursuivra jusqu'en octobre 2014.

Être associé au projet
Si votre foyer a été tiré au sort, vous recevrez un courrier de l'Anses. Si vous acceptez de vous associer au projet, un enquêteur vous rendra visite et recensera les produits utilisés au sein de votre domicile, ainsi que la manière dont vous vous en servez. Voilà qui devrait aider à améliorer les connaissances scientifiques... et ainsi définir des priorités de santé publique. Pour en savoir plus rendez-vous sur Anses.fr.

Source : Anses, 1er juillet 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER