Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Diabétiques : le Ramadan en toute sécurité

Actualités santé

Diabétiques : le Ramadan en toute sécurité

[ Publié le 1 juillet 2014 ]

Pour les personnes diabétiques, le jeûne du Ramadan peut être une période à risque. Voici quelques conseils pour éviter l'hypoglycémie.

img-actu-2014-juillet-diabete-ramadan

Vous souffrez de diabète et vous souhaitez malgré votre maladie respecter le jeûne du Ramadan, qui se déroulera cette année du 28 juin au 27 juillet. Vous devez toutefois être conscient des risques que vous prenez. Et pour les limiter, respectez les recommandations de votre médecin.

Risque d'hypoglycémie
Pour les personnes diabétiques, "la prise de certains médicaments aux horaires et aux doses habituelles avec la diminution de l'apport alimentaire, est un facteur de risque bien connu d'hypoglycémie", rappelle le Dr Sabrina Chiheb, praticien hospitalier en diabétologie-endocrinologie-nutrition au CHU Jean-Vernier de Bondy. A la clé, des problèmes médicaux graves incluant une perte de conscience, ou des crises convulsives, qui nécessitent un traitement en urgence.

Mangez équilibré
Pendant le Ramadan, votre alimentation doit rester saine et équilibrée. "Essayez de consommer des aliments tels que du blé, de la semoule et des haricots lors du Sahour, car ces aliments contiennent des sucres lents, insiste le Dr Chiheb. Ils permettront de stabiliser votre glycémie et contribueront à réduire les fringales et votre appétit pendant les heures de jeûne." Lors de l'Iftar, pour la rupture du jeûne au coucher du soleil, consommez des aliments contenant des sucres rapides, par exemple des fruits, qui augmentent rapidement la glycémie, puis des glucides lents. Évitez les aliments riches en graisses saturées, comme les bricks et autres aliments frits. Enfin, essayez de boire davantage pendant les périodes où le jeûne est rompu.

Ailleurs dans le monde
Près de 50 millions de diabétiques dans le monde jeûnent pendant le Ramadan malgré les risques pour leur santé. Ce qui représente un nombre important de fidèles puisque, d'après les nouveaux chiffres de la Fédération internationale du diabète, 382 millions de personnes sont diabétiques. Beaucoup vivent en Afrique subsaharienne. Au Sénégal, les autorités sanitaires ont lancé cette année un programme de prévention et de suivi des malades pendant le jeûne : Mramadan. Objectif, sensibiliser les malades aux risques éventuels liés au jeûne par le biais de messages envoyés par SMS. "Pendant le Ramadan les horaires des repas changent, ainsi que la composition des menus qui se concentrent sur une courte période allant du coucher du soleil à l'heure d'aller au lit, explique le Pr Saïd Nourou Diop, diabétologue à Dakar (Sénégal). Au Sénégal, l'alimentation devient plus grasse et surtout plus sucrée. Le riz sous toutes ses formes, la bouillie de mil, les dattes, les beignets, les gâteaux et autres pâtisseries représentent des aliments gras et sucrés." Ce sont ces habitudes, dangereuses pour les diabétiques, que le programme tente de changer cette année.

Sources : Interview du Pr Saïd Nourou Diop, diabétologue à Dakar (Sénégal).

(Destination santé ©)

Mot-clef : Diabète

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

10 moments pour prendre
soin de soi

10-moments-pour-prendre-soin-de-soi

ECHANGER