Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > La bilharziose dans les eaux de Corse du sud

Actualités santé

La bilharziose dans les eaux de Corse du sud

[ Publié le 17 juin 2014 ]

La baignade en eau douce peut exposer à la bilharziose, une maladie de la peau due à un parasite. Les autorités sanitaires invitent les baigneurs d'une rivière corse à se rendre chez le médecin par précaution.

img-actu-2014-juin-parasite-eau

La Direction générale de la santé (DGS) vient d'annoncer plusieurs cas de bilharziose urogénitale diagnostiqués fin avril. Tous les patients ont comme point commun de s'être baignés dans la rivière Cavu, en Corse. Depuis le 16 juin, toute baignade y est interdite.

Un ver parasite
La bilharziose urogénitale est une maladie provoquée par l'infestation d'un ver parasite (Schistosoma haematobium) présent dans l'eau douce. "L'infection humaine se produit lors d'un contact diurne avec des eaux douces infestées", précise la DGS. Les larves de vers, libérés par l'escargot hôte, pénètrent chez l'homme en se frayant un passage à travers la peau. La plupart du temps, l'infection est asymptomatique et passe donc inaperçue. Sans traitement, les larves peuvent persister des années dans l'organisme et entraîner des complications.

Consulter un médecin
Suite à l'annonce de plusieurs cas en Corse du sud, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande "de pratiquer un diagnostic chez toutes les personnes exposées, c'est-à-dire ayant eu un contact cutané avec de l'eau de la rivière Cavu entre 2011 et 2013." Elles doivent, sans urgence, consulter leur médecin traitant. Pour plus d'informations, le ministère des Affaires sociales et de la Santé a mis en place un numéro Vert, le 0.800.130.000 (du lundi au vendredi de 9h à 19h, appel gratuit depuis un poste fixe). Enfin pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site suivant, www.sante.gouv.fr/bilharziose.html.

Source : DGS, 16 juin 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER