Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Crise économique : hausse des suicides

Actualités santé

Crise économique : hausse des suicides

[ Publié le 16 juin 2014 ]

Des sociologues ont noté une hausse des suicides dans les pays d'Europe et d'Amérique du Nord. Le phénomène serait directement lié à la crise économique en cours depuis 2008.

img-actu-2014-juin-crise-eco

La crise économique de 2008 a fait exploser les taux de suicides dans les pays développés. D'après des scientifiques britanniques, elle serait directement liée à plus de 10.000 décès supplémentaires en Europe et en Amérique du Nord. Les hommes ont été plus touchés que les femmes. Et la France est loin d'avoir été épargnée.

Les hommes davantage concernés
Les sociologues Aaron Reeves et David Stukler, respectivement de l'université d'Oxford et de la London School of Hygiene and Tropical Medicine ont analysé les tableaux de suicides de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), concernant 26 pays : 24 en Europe et deux en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada). La durée d'étude a été celle de la crise dite des subprimes, entre 2008 et 2010. Ils ont ensuite comparé leurs résultats avec les années situées juste avant puis celles, juste après. D'une manière générale, sur la zone étudiée, le taux de mortalité par suicide a fortement augmenté avec la crise, avec par exemple des bonds de 4,5 % au Canada et de 4,8 % aux Etats-Unis entre 2007 et 2010. Au total, cette récession aurait entraîné plus de 10.000 décès supplémentaires sur l'ensemble des 26 pays étudiés. "Et encore, il s'agit d'une estimation prudente", relèvent les auteurs. Lesquels soulignent que les hommes auraient été quatre fois plus concernés que les femmes !

300 suicides supplémentaires en 2009
En France, après un déclin en 2006, "l'augmentation globale (2,5 % entre 2007 et 2009) n'a pas été aussi prononcée qu'ailleurs, explique Aaron Reeves. Le nombre de suicides a toutefois augmenté, notamment chez les hommes (+ 3,1 %). Sur l'année 2009, nous pouvons dire que 300 suicides supplémentaires parmi les hommes ont été recensés" dans notre pays. Sans surprise, l'augmentation du taux de suicides serait intimement liée à celles du taux de chômage, du nombre de saisies immobilières et enfin à l'explosion de l'endettement. Les sociologues appellent les dirigeants à mettre en place de véritables politiques d'accompagnement des chômeurs, à l'image de l'Autriche, de la Suède et de la Finlande où le taux de suicide n'a pas augmenté durant la période étudiée. "Sur un plan individuel, pour 100 dollars US (74 euros) investis dans de telles stratégies, le risque de décès de ce type diminue de 0,4 %, expliquent-ils. En ces temps difficiles, notre travail met en évidence l'importance de protéger celles et ceux qui doivent l'être."

Des lignes dédiées
Rappelons enfin qu'il existe en France, de nombreuses initiatives d'écoutes téléphoniques spécialisées :
- Fédération Alma-Habeo au 39.77, un numéro d'écoute, de soutien, et d'orientation du sujet âgé en souffrance ;
- SOS amitié au 01.42.96.26.26. Cette association créée en 1960 a été reconnue d'utilité publique, dont l'objectif premier, mais non exclusif, est la prévention du suicide.
- Suicide écoute au 01.45.39.40.00. Cette association créée en 1994 est consacrée exclusivement à la prévention du suicide. Pour en savoir plus, rendez-vous également sur le site de l'Union nationale pour la prévention du suicide.

Sources : The British Journal of psychiatry, 12 juin 2014. Interview Aaron Reeves, 11 juin 2014.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Psychologie

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus