Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Barrières de sécurité pour enfants : attention aux accidents

Actualités santé

Barrières de sécurité pour enfants : attention aux accidents

[ Publié le 2 juin 2014 ]

Les barrières de sécurité pour bébés peuvent être à l'origine de différents accidents domestiques. Voici quelques règles à connaître pour les choisir et les utiliser correctement.

img-actu-2014-mai-securite-enfan

Votre petit commence à gambader un peu partout dans la maison ou l'appartement ? Pour être plus serein, vous pouvez disposer des barrières spécifiques en haut ou en bas d'un escalier ou dans les embrasures de portes. Mais surtout, veillez à bien les installer afin que ces dispositifs de sécurité ne deviennent pas dangereux.

Sources d'accidents
D'après la base européenne de données sur les blessures (Injury Database - IDB), chaque année dans les 28 pays de l'Union européenne, les barrières de sécurité mal installées sont en cause dans 75 accidents impliquant des enfants de moins de 4 ans. "Les barrières de type accordéon (avec des ouvertures en forme de V sur la partie supérieure et en forme de losange entre les lames) présentent des risques de coincement et d'étranglement", relève de son côté l'Alliance européenne pour la sécurité de l'enfant (Ecsa). Si ce type de barrières n'est plus commercialisé, elles peuvent encore être récupérées ou trouvées dans des magasins de produits d'occasion.

Barrière homologuée
Quelle barrière ? Conçues pour protéger les enfants de moins de 24 mois, les barrières doivent être conformes à la norme européenne EN 1930:2011. Assurez-vous que celle que vous achetez est bien homologuée. Comme la disposer ? Si vous souhaitez installer une barrière en haut d'un escalier, portez votre choix sur un produit qui se fixe au mur et s'ouvre intégralement. Sans barre à sa base. Et surtout pas de fixation par pression. "Ces barrières sont munies d'une barre extensible maintenue par pression et ne sont pas vissées au mur. Elles peuvent donc s'écrouler si un enfant pousse dessus et provoquer sa chute dans l'escalier", explique l'Ecsa. Un dernier point : ne réparez jamais une barrière abîmée. Achetez-en une nouvelle. Et, dans tous les cas, désinstallez-la, lorsque votre petit a plus de 2 ans. Vous éviterez ainsi qu'il ne l'escalade et ne se blesse.

Source : Alliance européenne pour la sécurité de l'enfant.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER