Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Anticancéreux falsifiés : deux nouveaux produits concernés

Actualités santé

Anticancéreux falsifiés : deux nouveaux produits concernés

[ Publié le 10 juin 2014 ]

Nouveau rebondissement dans l'affaire des anticancéreux contrefaits. Deux autres spécialités auraient été volées en Italie et pourraient faire l'objet de contrefaçon en Europe.

img-actu-2014-juin-anticancer

La liste des médicaments anticancéreux volés récemment dans un hôpital italien s'allonge. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) annonce que deux nouveaux produits (Avastin et Mab Thera) sont concernés. De ce côté des Alpes, "aucune falsification n'a été mise en évidence dans les services où sont administrés ces traitements aux patients", rassure toutefois l'Agence.

Anticancéreux falsifié en Allemagne
Rappel des faits. L'ANSM a été informée le 11 avril 2014 de la présence d'un médicament anticancéreux (Herceptin 150 mg) falsifié en Allemagne, au Royaume-Uni et en Finlande suite à un vol de médicaments dans un hôpital italien. Deux autres médicaments concernés par ce méfait ont ensuite été identifiés (Remicade et Alimta). Ce 4 juin, l'Agence a annoncé que deux nouveaux produits (Avastin et Mab Thera) étaient aussi concernés par ce vol. L'ANSM tient toutefois à préciser que "la présence d'un de ces cinq médicaments falsifiés sur le territoire français dans le circuit légal reste hautement improbable".

Vigilance des professionnels de santé
Pour autant, elle demande "à tous les professionnels de santé qui pourraient être confrontés à des produits suspects (notamment sous la forme d'un conditionnement en langue italienne) de l'en informer immédiatement via l'adresse e-mail : dvs.defauts-qualite@ansm.sante.fr".
Retrouvez sur le site de l'ANSM un tableau récapitulatif des numéros de lots concernés.

Source : ANSM, 4 juin 2014.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR