Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Un SMS pour ne pas oublier ses médicaments

Actualités santé

Un SMS pour ne pas oublier ses médicaments

[ Publié le 19 mai 2014 ]

La moitié des patients atteints de maladies chroniques ne suit pas correctement son traitement. Pour lutter contre les oublis, des médecins marseillais ont mis en place un système de messages de rappel.

img-actu-2014-mai-medicament-sms

Pour rester connecté à leurs patients, les cardiologues de l'Hôpital La Timone (Marseille) leur envoient chaque jour un texto les incitant à prendre leurs médicaments. Objectif ? Favoriser l'observance thérapeutique.

Un traitement indispensable
A Marseille, depuis le 1er mars, l'équipe de cardiologie de l'hôpital La Timone envoie un SMS par jour à certains de ses patients. L'objectif étant de leur rappeler "de prendre leur traitement antiagrégant par aspirine", précisent le Dr Jacques Quilici et le Dr Thomas Cuisset, les deux cardiologues instigateurs de cette opération. Un enjeu de taille, car après un accident coronaire, le risque d'infarctus est multiplié par 50 en cas d'arrêt prématuré du traitement antiagrégants plaquettaires. Lequel s'avère particulièrement capital au cours des trois premiers mois de suivi afin d'éviter le risque de thrombose et d'infarctus du myocarde.

Rendre le patient autonome
Déployé par l'opérateur de services e-santé Observa, ce service gratuit avait fait l'objet d'une première évaluation en mars 2013. A l'heure des balbutiements de la médecine numérique et du suivi à distance, les médecins avaient déjà pu confirmer l'efficacité du système à partir de tests sanguins. Par ailleurs, neuf malades sur dix s'étaient dits satisfaits de ce suivi par SMS. Depuis le 1er mars 2014, le dispositif a été amélioré. "Les patients volontaires reçoivent un sms par jour pendant le premier mois de leur prise en charge, précise le Dr Jacques Quilici. Puis entre le 2ème et le 6ème mois, nous ralentissons le rythme à raison de deux textos mensuels." L'objectif étant d'amener progressivement le malade vers l'autonomie la plus complète possible. "Nous souhaitons bien sûr accompagner les patients au plus près de leurs besoins, mais chacun reste libre d'arrêter ce suivi par SMS dès lors qu'il le souhaite", indique-t-il.

Lien de proximité
En plus d'inciter à une meilleure observance, ce suivi personnalisé permet aussi d'éviter l'isolement du patient et augmente sa confiance envers le médecin. "Nous essayons de prévoir des consultations tous les mois, mais ils se passent parfois plusieurs semaines sans que le malade ne voie un spécialiste", explique-t-il. Rassurer le patient vient donc faciliter l'adhérence thérapeutique. A tel point que l'unité de néphrologie de l'hôpital la Timone souhaite aussi s'emparer de ce mode de rappel à distance, notamment dans la prise de médicaments anti rejets de greffe.

Source : Observia, 12 mai 2014.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus