Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Préparer son adolescent à rester seul à la maison

Actualités santé

Préparer son adolescent à rester seul à la maison

[ Publié le 22 mai 2014 ]

Laisser son enfant seul à la maison pour la première fois est une étape importante pour lui comme pour vous. Pour la réussir, mieux vaut y aller progressivement.

img-actu-2014-mai-ado-jour

Une invitation à une soirée reçue au dernier moment ? Vous hésitez à laisser votre adolescent seul, sans baby-sitter, pour la première fois ? Voilà à coup sûr une étape importante de votre vie de parents. Sachez toutefois que celle-ci se prépare. Pas question par exemple de laisser seul pour la soirée s'il vous n'avez jamais osé le faire en journée. 

Être prêt en tant que parent à le laisser seul
A partir de quel âge puis-je laisser mon adolescent seul le soir ? Evidement il n'est pas envisageable de laisser un enfant de 8-10 ans seul dans une maison ou avec un petit frère ou une petite soeur. Mais après ? "Il est impossible de répondre précisément à cette question. De nombreux facteurs entrent en ligne compte", explique Valérie P., psychologue, près de Nantes. Etes-vous prêt tout d'abord en tant que parent ? Si vous redoutez de l'appeler toutes les 10 minutes, oubliez. Votre soirée sera gâchée au même titre que celle de votre enfant, qui en plus ressentira le manque de confiance que vous lui accordez.

Montrez votre confiance
"Cette étape se prépare très progressivement, en amont, poursuit la psychologue. Vous ne devrez pas le laisser en totale autonomie une soirée s'il n'a jamais été seul en journée. Commencez par 10 minutes par-ci par là, le temps d'aller faire une course ou de promener le chien. Puis augmentez peu à peu la durée de votre absence." Au retour, félicitez-le à chaque fois. Vous verrez, en plus il sera très fier de raconter son exploit à ses camarades. D'une manière générale, votre enfant doit se sentir prêt. Il doit aussi ressentir votre confiance. Sur un plan pratique, laissez-lui bien sûr les numéros de téléphone utiles. Préparez-lui aussi son plateau repas, histoire qu'il n'ait pas à manipuler la gazinière ou le four. Fixez avec lui une heure de coucher et dites-lui de n'ouvrir à personne. Et le cas échéant, prévenez un voisin.

Source : Valérie P., psychologue, 19 mai 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Besoin de parler à quelqu'un ?

Angoisse, mal-être, déprime : parlez-en avec un bénévole formé par des psychologues.

 

En savoir plus