Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Le sommeil de bébé, une question d'habitude

Actualités santé

Le sommeil de bébé, une question d'habitude

[ Publié le 22 mai 2014 ]

Un bon sommeil participe à la croissance du nourrisson. Voici comment l'aider à dormir sur ses deux oreilles.

img-actu-2014-mai-sommeil-bebe


Un bébé de quelques semaines n'a pas le même rythme de sommeil qu'un petit de 12 mois. Ce n'est en fait que vers 4 ou 5 ans que les nuits de l'enfant ressembleront aux nôtres. Au cours des premières semaines de leur vie, en matière de sommeil, les nouveau-nés n'ont pas vraiment d'horaires. Ils peuvent dormir jusqu'à 18 heures par jour. Ses premières semaines d'existence sont en fait rythmées par l'alternance "tétées - sommeil".

Acquérir de bonnes habitudes
Les bébés plus âgés, lorsqu'ils commencent à faire leur nuit ont besoin d'un cérémonial. Car dans le sommeil, il ne voit que la séparation d'avec ses parents. Etablissez une routine (déshabillage, bain...), prévenez-le que l'heure est venue puis emmenez-le se coucher en douceur. Toujours dans cette recherche, accompagnez l'allongement de rituels, comme le fait de lui faire écouter une berceuse. Et bien entendu, pas de télévision en guise de veilleuse. Elle est tout, sauf calme. Suivez toujours ce procédé. Même si cela demande du temps, c'est l'un des meilleurs moyens pour un sommeil paisible. Et quel que soit son âge, n'oubliez pas de lui souhaiter une bonne nuit, accompagné d'un gros bisou...

Rassurer l'enfant
Et s'il a pris de mauvaises manies ? Si après son couché, votre enfant hurle, parlez-lui calmement et rassurez le. Ne lui donnez pas pour autant un biberon, et ne le prenez pas davantage dans vos bras. En clair, ne vous impliquez pas trop. Il risque de comprendre le truc assez rapidement. Parfois, après un séjour chez papy et mamie, sa routine de sommeil peut être altérée. Revenez rapidement à votre rituel. Il lui faudra quelques nuits pour le respecter à nouveau.
Et la sieste, jusqu'à quel âge ? La sieste réparatrice est indispensable, tant que le besoin se fait sentir. Durant les premiers mois, ce n'est pas compliqué, votre bambin se réveille pour manger. Ensuite, il retourne dans les bras de Morphée. Dès cet âge, il devra comprendre que le jour, ce n'est pas la nuit. Donc, la journée, privilégiez une lumière tamisée plutôt que le noir complet. A partir de 4 mois, comme ses nuits s'allongent, les siestes raccourcissent (environ 3 à 4 par jour). Avec une importante après le déjeuner. Enfin, si certains enfants n'en ont plus réellement envie vers 3 ans, d'autres la réclament jusqu'à 6 ans. En fait, ce sera à vous de ne pas rater les signes annonciateurs (votre enfant baille, cligne des yeux...). 

Source : Johns Hopkins medicine, mai 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER