Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Des mains propres aux moments-clés

Actualités santé

Des mains propres aux moments-clés

[ Publié le 6 mai 2014 ]

La transmission de germes durant les soins peut avoir de lourdes conséquences sur la santé des patients. L'Organisation mondiale de la santé lance une campagne pour appeler les soignants à la vigilance.

img-actu-2014-mai-hygiene

Le 5 mai 2014, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) nous invitait à "sauver des vies", en nous lavant les mains régulièrement ! A l'occasion de la journée mondiale sur l'hygiène des mains, elle lance une campagne mondiale afin de promouvoir ce geste quotidien. Elle cible le grand public mais aussi les professionnels de santé. Objectif pour ces derniers : repousser les germes résistants.

Des moments à risque 
"La résistance aux antimicrobiens est un sujet de préoccupation mondiale, explique l'OMS. Impossible de revenir en arrière, les agents pathogènes multirésistants sont là pour longtemps. Il faut donc les gérer avec des mesures de prévention de l'infection."
Un soin propre est un soin plus sûr. L'Organisation onusienne souhaite particulièrement mobiliser le personnel des établissements de soins. Elle a pour cela identifié cinq moments-clés liés aux soins. Et susceptibles d'être à risque de transmission de "germes résistants" :
- avant un contact avec un patient,
- avant un geste aseptique, autrement dit stérile,
- après un risque d'exposition à un liquide biologique,
- après un contact avec un patient,
- après un contact avec l'environnement d'un patient. Autrement dit, en sortant de la chambre ou du bloc opératoire par exemple.

Plusieurs fois par jour
L'OMS veut donc inciter les soignants du monde entier à se laver les mains à ces moments-clés. A l'eau et au savon. Ou à défaut à l'aide de solutions hydro-alcooliques. L'opération est très suivie en France grâce notamment à la Mission mains propres. D'abord ciblée sur les établissements de santé et médico-sociaux, cette campagne s'élargit à l'ambulatoire et aux acteurs de la prise en charge des soins en ville. Au-delà des soignants, le grand public a lui aussi ses moments-clés pour le lavage des mains : en sortant des toilettes ou au cours de la préparation d'un repas, à chaque fois en fait, qu'on passe d'un aliment à l'autre. Et cela chez les enfants et les adultes d'ailleurs. L'enjeu est d'importance : un simple lavage à l'eau et au savon permet de diviser par cent le nombre des salmonelles. Et comme les mains jouent un rôle majeur dans la transmission des infections (nosocomiales et autres) des sociétés mettent au point des poignées à l'ergonomie adaptée. Elles permettent en effet d'ouvrir et de fermer une porte à l'aide du poignet ou de l'avant-bras. Une innovation intéressante pour les établissements de soins bien sûr. Mais aussi d'autres lieux qui accueillent du public : aéroports, restaurants, crèches...

Source : OMS, site consulté le 29 avril 2014.

(Destination santé ©)

>

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER