Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Brûlures : une hospitalisation chaque heure

Actualités santé

Brûlures : une hospitalisation chaque heure

[ Publié le 10 mai 2014 ]

Les brûlures seraient à l'origine de 9.000 hospitalisations par an en France. L'Institut de veille sanitaire dévoile les derniers chiffres de ce type d'accidents.

img-actu-mai-brulure-hospitalisation-chaque-heure

Chaque année, près de 9.000 Français sont hospitalisées pour brûlures. Et plus de 200 en meurent. Le nombre de ces accidents est relativement élevé mais stable depuis quelques années. Les autorités sanitaires ne cachent pas qu'elles attendent avec impatience le 8 mars 2015. A partir de cette date, il y aura obligation d'installer un détecteur avertisseur autonome de fumée dans tous les logements.

Les hommes sont plus à risque
L'Institut de veille sanitaire (InVS) a publié mardi 6 mai une étude sur les hospitalisations pour brûlures en France métropolitaine en 2011 et leur évolution depuis 2008. Il en ressort les chiffres suivants :
- en 2011, un total de 8.670 personnes ont été hospitalisées en France pour ce type d'accident,
- un quart sont des enfants de 4 ans et moins,
- un quart ont plus de 50 ans.
D'une manière générale, 63% des blessés sont des hommes. Les séjours hospitaliers s'étalent en moyenne sur 7,5 jours. Une durée relativement longue donc qui témoigne de la gravité des blessures. "Enfin, parmi les patients pris en charge par les centres de traitement des brûlés (CTB), les plus gravement atteints (12%) effectuent des séjours de plus d'un mois en moyenne", souligne l'InVS.

Des brûlures plus graves chez les plus âgés
Au total, 219 personnes sont décédées à l'hôpital des suites de leurs blessures, en 2011. La moitié avait plus de 65 ans. Et l'âge moyen des décès est de 63,7 ans. "Si les jeunes enfants sont particulièrement exposés au risque de se brûler dès qu'ils commencent à marcher, les conséquences des brûlures sont globalement beaucoup plus graves chez les personnes âgées", précisent les autorités sanitaires. L'ensemble de ces données apparaît stable depuis 2008. Le nombre de décès à l'hôpital a toutefois augmenté (13%) passant de 194 en 2008 à 219 donc en 2011. L'InVS s'attend toutefois à une baisse de l'incidence et de la mortalité au cours des prochaines années, sous l'impulsion de la loi. En effet "pour réduire le nombre d'incendies à la maison, l'installation d'un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) sera obligatoire à partir de mars 2015 dans toutes les habitations". A vos équipements.

Source : InVS, 6 mai 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER