Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Rapporter ses médicaments pour produire de l'énergie

Actualités santé

Rapporter ses médicaments pour produire de l'énergie

[ Publié le 9 avril 2014 ]

Cyclamed, l'organisme chargé de la collecte des médicaments non utilisés, lance une campagne. Objectifs : faire connaître son action et inciter les Français à rapporter leurs remèdes en pharmacie.

img-actu-sante-recyclage-medicaments-090114-psm

Comprimés, gélules, pommades, aérosols, sirops... En 2013, les pharmacies françaises ont collecté 14.730 tonnes de médicaments non utilisés (MNU). Un excellent résultat puisque l'éco-organisme chargé de leur valorisation énergétique annonce une progression de 3,2 % par rapport à 2012. "Nous sommes satisfaits des résultats obtenus", se félicite Thierry Moreau Defarges, président de Cyclamed.

Eclairage et chauffage des logements
Pour stimuler encore la récupération des MNU en France, Cyclamed poursuit sa communication auprès des patients, afin de leur expliquer comment et pourquoi rendre leurs médicaments à la pharmacie. "Cette collecte concerne tous les médicaments ayant une autorisation de mise sur le marché", souligne Thierry Moreau Defarges. Nous recommandons de rapporter à la pharmacie le médicament dans son blister et dans sa boîte. C'est plus simple et nous pensons que tout acte de déconditionnement par le patient risque de l'inciter à jeter le cachet ou le sirop dans les toilettes ou dans la poubelle." En effet, "les MNU ainsi récupérés seront incinérés dans 53 unités de valorisation récupérant l'énergie pour éclairer et chauffer des logements", poursuit-il. Une valorisation à 100 %, "tandis que 50 % des déchets ménagers sont encore enfouis", rappelle le président de l'éco-organisme. Résultat, les médicaments ainsi valorisés fournissent l'équivalent du chauffage et de l'éclairage pour 7.000 foyers durant une année.

Des patients à convaincre
Les Français semblent donc bien adhérer à ce système de collecte. L'étude barométrique menée par l'institut de sondages BVA (février 2014) confirme d'ailleurs que "plus des trois quarts d'entre eux (77 %) déclarent rapporter leurs MNU chez le pharmacien", indique Cyclamed. Parmi eux, 70 % le font "toujours". Mais toutes les pharmacies participent-elles à la collecte ? "Elles ont par la loi l'obligation de récupérer les MNU. Mais il est vrai que 3 % à 5 % des patients ont déjà essuyé des refus, admet Thierry Moreau-Defarges. Pour autant, la dynamique reste positive. Car le nombre de médicaments non utilisés chez les patients est en baisse." Ce résultat s'explique par la baisse de la consommation des médicaments et celle des prescriptions. Mais aussi en lien avec les campagnes sur le bon usage.

Sources : Cyclamed, 3 avril 2014. Interview de Thierry Moreau Defarges, président de Cyclamed, 4 avril 2014.

(Destination santé ©)

>

Mot-clef : Médicament

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Mal au ventre ? Gorge qui picote ? Nez qui coule ?

Comment se soigner en toute sécurité ?

En savoir plus