Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Grignotage : la télé pire que les jeux vidéo

Actualités santé

Grignotage : la télé pire que les jeux vidéo

[ Publié le 10 avril 2014 ]

Plus encore que les jeux vidéos, la télévision favorise le grignotage chez les enfants. L'idéal étant de limiter leur exposition à tous les types d'écrans.

img-actu-sante-tele-jeux-video-ado-100414-psm

Passer trop de temps devant un écran est mauvais pour les enfants. Une étude américaine va plus loin en distinguant l'impact de la télévision de celui des autres écrans. Ainsi, les tablettes, téléphones portables et autres consoles de jeux favoriseraient moins le grignotage.

Ordinateur, console, télévision
Jouer pendant des heures à des jeux vidéo semble aussi néfaste que les marathons télévisés. Pourtant, selon Elisabeth Jackson, de l'University of Michigan, l'ordinateur ou les consoles de jeux seraient moins associés au grignotage que les émissions de télévision. Des questionnaires ont été complétés par 1.003 enfants de 11 à 15 ans sur leurs pratiques concernant les écrans et le grignotage. En parallèle, les chercheurs ont mesuré leur indice de masse corporelle, leur pression artérielle, leur taux de cholestérol, etc... Ils ont ensuite réparti les participants en trois groupes. Le premier était composé d'enfants passant moins d'une demi-heure devant écrans. Dans le second, les jeunes étaient de grands consommateurs de télévision (entre 2 et 6 heures par jour). Enfin, les membres du dernier groupe jouaient quotidiennement entre 2 et 6 heures à des jeux vidéo.

Deux heures d'écrans par jour maximum
Le premier constat est sans surprise : les enfants qui passent peu de temps devant les écrans en général sont moins enclins à grignoter. En revanche, une autre observation est plus inattendue. Ainsi, les télévores se sont révélés largement plus susceptibles de consommer de la junk food que les joueurs de consoles. Les raisons avancées ? "Devant les émissions de télévision, les enfants sont bombardés de publicités favorisant les mauvais comportements alimentaires", pense Elisabeth Jackson. De plus, "ils ont les mains libres, alors que leurs petits camarades accros aux jeux vidéos sont occupés avec une manette ou un joystick". Pour réduire le grignotage et donc le risque de maladies cardiovasculaires et d'obésité chez les enfants, "il convient de limiter le temps passé devant les écrans à moins d'une ou deux heures par jour", recommande l'American academy of pediatrics.  

Source : American college of cardiology, 28 mars 2014.

(Destination santé ©)

>

Mot-clef : Addiction écran

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

ECHANGER