Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Diversification alimentaire : la période cruciale pour faire accepter les légumes à l'enfant

Actualités santé

Diversification alimentaire : la période cruciale pour faire accepter les légumes à l'enfant

[ Publié le 11 avril 2014 ]

Une vaste étude européenne sur l'alimentation des bébés a permis de mieux cerner leurs comportements. La phase de diversification alimentaire serait particulièrement importante pour leur future consommation de légumes.

img-actu-avril-2014-enfant

Les comportements et les préférences alimentaires se forment au cours des premières années de vie. Et plus particulièrement au moment de la diversification alimentaire. Une période cruciale pour faire adopter à vos enfants les fruits et les légumes.

Comprendre les habitudes alimentaires des enfants
Même si tout n'est pas joué à la fin de la petite enfance, les deux premières années de la vie revêtent une grande importance dans le développement des comportements alimentaires. Avec notamment une période charnière au moment de la diversification. Le projet européen HabEat, piloté en France par l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) et l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), visait justement à mieux comprendre les déterminantes des habitudes alimentaires chez l'enfant.

Vers de nouvelles recommandations
Il ressort de ces travaux que :
- La phase de diversification alimentaire est la plus décisive pour faire accepter les légumes aux petits.
- Le fait de présenter un légume différent chaque jour augmente l'appétence des plus jeunes. D'ailleurs au cours de l'enfance, ils semblent avoir une alimentation plus variée.
- L'exposition répétée d'un aliment nouveau serait une bonne stratégie pour stimuler la consommation. Même chez les enfants dits difficiles.
- Enfin, plus l'allaitement maternel est long, plus les enfants consomment de légumes.
Ces résultats ont été ensuite traduits en recommandations. Lesquelles ont été adressées aux professionnels de santé spécialisés dans la petite enfance, aux pédiatres ainsi qu'aux décideurs politiques. Elles ont été discutées au cours du colloque de l'Inra organisé à Dijon début avril.

Sources : Inserm, Inra, Projet HabEat, 31 mars 2014.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite


Besoin d'un relais près de chez vous ?
 

Un soutien pour votre quotidien près de chez vous ? Nos conseillers santé vous donnent les coordonnées d'associations de patients.

 

En savoir plus