Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Une étude exceptionnelle sur les hépatites B et C

Actualités santé

Une étude exceptionnelle sur les hépatites B et C

[ Publié le 25 mars 2014 ]

Une étude française de grande envergure vient d'être lancée. Elle vise à mieux comprendre les effets des traitements sur les patients atteints d'hépatites virales.

img-actu-mars-2014-hepatites-b-c

Connaître avec précision l'efficacité des traitements contre les hépatites B et C. C'est un des principaux objectifs d'une étude exceptionnelle, de par son ampleur, lancée récemment par l'Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS). Les 25.000 patients inclus dans ce travail seront suivis pendant huit ans.

Recueillir de nombreux prélèvements
"Les premiers patients de la cohorte baptisée ANRS Hepather ont été inclus en août 2012", indique l'ANRS. En mars 2014, elle comprenait déjà plus de 9.500 participants. Elle devrait en compter 25.000 au total. Il s'agit de malades souffrant d'une hépatite B ou C, en phase chronique. Ou d'anciens malades. Dans ce cadre, 36 centres hospitaliers participent à ce suivi et une biothèque est destinée à recueillir un million de prélèvements. L'objectif est de "tenter de répondre à court, moyen et à long terme à toutes les questions aujourd'hui sans réponse", explique l'ANRS. Parmi elles : "Quelle est l'efficacité des nouvelles molécules ? Comment sont-elles tolérées ? Quelle est la durée optimale du traitement ?" Ou encore : "Quels sont les impacts sur la qualité de vie ?"

Mieux connaître les médicaments
"Cette cohorte est une opportunité exceptionnelle de mesurer les vrais bénéfices et les limites des traitements", souligne le Pr Stanislas Pol, de l'Hôpital Cochin, investigateur principal de cette étude. En outre, "les données issues de la cohorte vont permettre de valider les pratiques ou de les adapter", ajoute le Pr Jean-François Delfraissy, directeur de l'ANRS. Ce travail vise également à fournir des informations essentielles sur les médicaments sur le marché et ceux actuellement à l'essai. Pour l'hépatite C (VHC), "plus de 70 molécules sont en cours de développement. Elles pourraient concerner 230.000 personnes infectées par ce virus en France". En dépit de l'existence d'un vaccin préventif contre l'hépatite B (VHB), "280.000 personnes seraient infectées en France", estime l'ANRS. De nouvelles molécules sont au stade de la recherche et laissent espérer un meilleur contrôle du virus. Les résultats du suivi de la cohorte apporteront aussi des réponses quant à leur efficacité.

Source : ANRS, 19 mars 2014.

(Destination santé ©)

Mot-clef : Hépatite virale

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER