Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Protégez votre enfant contre les caries

Actualités santé

Protégez votre enfant contre les caries

[ Publié le 26 mars 2014 ]
Cliquez sur les visuels agrandir

La lutte contre les caries commence dès le plus jeune âge. Quelques règles d’hygiène dentaire et des mesures alimentaires simples protégeront efficacement votre enfant. Les conseils du Dr Chantal Naulin-Ifi, responsable du département d’odontologie pédiatrique à la faculté dentaire de Paris VII-Garancière.

Ce n’est pas parce qu’elles sont destinées à tomber qu’il faut négliger les dents de lait de votre enfant. Bien au contraire : une hygiène rigoureuse est recommandée dès la percée des premières dents. Car la carie sur des dents de lait, outre la douleur, peut compromettre la sortie des dents définitives et favoriser, entre autres, des déplacements et malpositions.

 





A 6 mois : bébé mordille sa première brosse à dents

Les premières dents commencent à percer vers l’âge de 6 mois. Pour les aider à sortir, donnez à mordiller à votre bébé une petite brosse à dents en caoutchouc (disponible en pharmacie). Et le soir, utilisez une compresse imbibée d’eau ou une petite brosse à dents – sans dentifrice – pour nettoyer ses dents.

 

Côté alimentation, un bébé de 5 ou 6 mois, né à terme, peut parfaitement « faire » ses nuits sans avoir besoin de manger. Dès lors, supprimez le biberon de lait nocturne. S’il réclame, donnez-lui plutôt un biberon d’eau. Vous l’allaitez ? Limitez la durée des tétées et évitez que votre enfant ne s’endorme sur le sein, le téton en bouche. L’allaitement favorise, certes, le bon développement de la mâchoire, car il demande un effort de succion plus important que le biberon. Mais le lait maternel est aussi cariogène en raison du sucre qu’il contient. Il s’agit donc de trouver un juste milieu.

 

A 18 mois : bébé découvre le dentifrice

Bébé a seize dents. Il est temps de passer à un « vrai » brossage. Mais il est encore bien trop petit pour le faire lui-même ! A vous de jouer : le soir, avant de le coucher, brossez-lui les dents avec une brosse à dents adaptée et un petit pois de dentifrice pour enfant de moins de 6 ans. Ne lui donnez plus rien à manger par la suite, ce qui exclut également les biberons de lait. Dix-huit mois, c’est aussi l’âge de sa première visite chez le dentiste, de façon encore très informelle, juste pour « faire comme les grands ».

 

A partir de 3 ans : un brossage deux fois par jour

A cet âge, l’ensemble des dents de lait a percé. Le moment est venu de brosser les dents de votre enfant deux fois par jour, matin et soir… Pas question pour autant d’en faire une épreuve ou une corvée : privilégiez le jeu. L’idéal est de vous brosser les dents en même temps que lui afin qu’il s’amuse à vous imiter. Montrez-lui comment faire. En fin de brossage, reprenez la brosse à dents pour être sûr qu’aucune zone n’ait été oubliée. Maintenez ce rituel jusqu’à ce qu’il soit capable de se brosser les dents tout seul, soit vers 5 ans et demi à 6 ans. Pensez aussi à lui passer du fil dentaire entre les dents deux fois par semaine, en particulier si celles-ci sont très serrées. Et maintenez une visite annuelle chez le dentiste.

 

En ce qui concerne l’alimentation, l’âge de 3 ans marque une grande étape : c’est le moment de dire adieu au biberon. Quand on a toutes ses dents, on mange comme un grand pour favoriser le réflexe de mastication. En effet, c’est le fait de mâcher qui entraîne un développement correct des maxillaires. Cela est indispensable pour que les dents définitives poussent de façon harmonieuse. Privilégiez donc les aliments consistants, comme les crudités, la viande à mâcher et les fruits à croquer.

 

A 6 ans : un premier bilan orthodontique

Le dentiste peut, dès cet âge, vous orienter vers un orthodontiste s’il constate des défauts d’implantation, y compris sur les dents de lait. Une petite correction avec un appareil amovible, pendant six à douze mois, permet de rectifier des malpositions dentaires qui pourraient favoriser le risque de fractures (incisives trop en avant) ou compromettre le bon développement des maxillaires. Une intervention précoce peut aussi alléger, dans certains cas, les traitements orthodontiques ultérieurs. L’objectif visé est purement préventif.   

 

Entre 6 et 12 ans : un as du brossage !

Les dents de lait vont progressivement céder la place aux dents définitives. Votre enfant sait désormais écrire, il a de ce fait la dextérité suffisante pour se brosser correctement les dents. Le bon brossage consiste à réaliser des cercles sur chaque face de la dent, en allant de la gencive vers la dent. Cette technique s’apprend, le mieux consistant à demander au dentiste de montrer chaque année à votre enfant comment faire.  

 

S’agissant de l’alimentation, apprenez-lui à respecter le rythme des 4 repas par jour, goûter compris. Et pas de grignotage intempestif : c’est mauvais pour le poids, mais également pour les dents !

                                                                                                 Sophie Pensa (Tribune Santé)


Les bilans gratuits : pensez-y !

Si votre enfant a 6, 9, 12, 15 ou 18 ans, il peut bénéficier d’un examen bucco-dentaire gratuit dans le cadre de l’opération M’T Dents. Dans le mois qui précède son anniversaire, l’Assurance maladie vous enverra un courrier. Vous pouvez alors prendre un rendez-vous chez le dentiste intégralement pris en charge. Les soins (traitement des caries et des racines, détartrage, scellement des sillons, etc.), s’ils s’imposent, seront également remboursés à 100 % (hormis les soins orthodontiques). Et pour ses 6 et 12 ans, vous n’aurez même pas besoin d’avancer les frais. Ce dispositif complète la visite annuelle chez le dentiste, qui reste évidemment de mise. 

                                                                                            

Le fluor est-il nécessaire ?

Depuis 2008, la prescription systématique de fluor dès la naissance a été abandonnée. Les études ont prouvé que le fluor par voie orale était moins efficace dans la prévention de la carie que le fluor par voie topique (application locale). D’où l’intérêt d’utiliser un dentifrice « spécial enfant », contenant la bonne dose de fluor, dès l’âge de 18 mois. Au besoin, le dentiste pourra compléter par des comprimés de fluor ou par une application de verni ou de gel fluoré s’il détecte un risque carieux spécifique chez votre enfant.


Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER