Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Le diabète s'en prend aussi aux gencives

Actualités santé

Le diabète s'en prend aussi aux gencives

[ Publié le 18 mars 2014 ]

Les diabètes de types 1 et 2 sont liés à des affections des gencives. Celles-ci pouvant entraîner de lourdes conséquences sur la santé, les personnes diabétiques doivent y être particulièrement attentives.

img-actu-mars-2014-diabete-dent

Parmi les complications liées au diabète de type 2, les parodontites sont trop souvent négligées. Or ces dernières peuvent être associées aux maladies cardiovasculaires. C'est le message qu'a souhaité faire passer le Pr Philippe Bouchard, responsable de la parodontologie à l'hôpital Rothschild, à Paris, au cours du congrès de la Société francophone du diabète.

Gingivites et parodontites
Le diabète n'entraîne pas de manifestations sur les dents elles-mêmes. Il n'est donc pas à l'origine de caries par exemple. Mais deux maladies, présentes au niveau de la bouche, y sont associées. Les gingivites tout d'abord, des inflammations de la gencive liées à la présence de bactéries. Mais aussi les parodontites qui sont en réalité le stade le plus avancée des gingivites. Dans ce cas, les bactéries attaquent directement les tissus de soutien de la dent. Le principal risque étant de la perdre ! Selon le Pr Bouchard, "la prévalence des parodontites augmente en cas de diabète, qu'il soit de type 1 ou de type 2". En effet cette affection touche deux fois plus les diabétiques que les non-diabétiques. Autre constat, seuls les patients dont le diabète n'est pas équilibré sont à risque de parodontites.

Des gencives à surveiller
Par ailleurs, le diabète aggrave les maladies affectant les gencives. "Il est indispensable que les diabétologues informent leurs patients du risque augmenté de maladies parodontales et de la nécessité d'une visite annuelle chez le chirurgien-dentiste, indique le Pr Bouchard. Par ailleurs, les praticiens doivent également faire ouvrir la bouche de leurs patients et observer l'état de leurs gencives". Pour le Pr Philippe Bouchard, "la parodontite est une complication comme les autres. Elle doit être surveillée en tant que telle. Or aujourd'hui, ce n'est pas forcément le cas. Elle est considérée comme peu grave. Pourtant les relations entre maladies parodontales et risques cardiovasculaires sont amplement prouvées." Mais pas seulement. Des études ont en effet montré que ces affections des gencives peuvent être associées à des cancers. A surveiller donc de très près...

Sources : Société francophone du diabète, congrès annuel, Paris, 11-14 mars 2014. Interview du Pr Philippe Bouchard, 14 mars 2014.

(Destination santé ©)

>

Mot-clef : Diabète

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

10 moments pour prendre
soin de soi

10-moments-pour-prendre-soin-de-soi

ECHANGER