Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > L'efficacité des patchs nicotiniques durant la grossesse mise en doute

Actualités santé

L'efficacité des patchs nicotiniques durant la grossesse mise en doute

[ Publié le 14 mars 2014 ]

Pour aider les femmes enceintes à arrêter de fumer, les patchs nicotiniques ne seraient pas efficaces. De nouvelles méthodes devraient prochainement être évaluées.

img-actu-mars-2014-grossesse-tabac

Selon un travail mené par des équipes de l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP), les patchs nicotiniques seraient inefficaces chez les fumeuses enceintes. Selon les auteurs, de nouvelles méthodes doivent donc être développées.

Patch nicotinique ou placebo
Le Dr Ivan Berlin et son équipe de l'hôpital Pitié-Salpétrière a suivi 402 femmes enceintes, à différents stades de grossesse, entre 12 et 20 semaines. Agées de plus de 18 ans, elles fumaient au moins cinq cigarettes par jour. Les participantes ont été réparties en deux groupes. Le premier était traité par des patchs nicotiniques et le second s'est vu administrer un patch placebo. Toutes ces femmes ont bénéficié d'un suivi personnalisé par des professionnels de santé. Au final, les auteurs ont observé que comparativement au placebo, les substituts nicotiniques n'incitaient pas davantage les femmes à arrêter de fumer. Le fait de prendre des patchs n'entraîne pas non plus d'augmentation du poids de naissance des bébés par rapport à l'autre groupe.

Vers de nouvelles approches
En effet, dans les deux cohortes, le délai moyen de reprise de la cigarette était de 15 jours. Seules 11 femmes sont parvenues à arrêter complétement dans le groupe "patch nicotinique" contre 10 dans l'autre. Et aucune différence n'a été observée sur le poids de naissance des nouveau-nés. En revanche, la pression artérielle des femmes traitées avec les substituts était significativement plus élevée. Pour le Dr Berlin, "ces résultats doivent nous encourager à évaluer de nouvelles approches pour aider les femmes enceintes à arrêter de fumer". Rappelons qu'en France, en 2010, environ 30 % des femmes enceintes disaient avoir fumé avant la grossesse, en moyenne 10 cigarettes par jour. Près de 17 % fumaient au 3e trimestre de grossesse, ce qui correspond à 137.000 foetus exposés au tabagisme maternel.

Sources : AP-HP, British medical journal, 12 mars 2014.

(Destination santé ©)

>

Mots-clefs : Addiction tabac , Grossesse

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cigarettes trop chères ?

Arrêtez de fumer gratuitement en vous faisant aider par un médecin tabacologue !

En savoir plus

ECHANGER