Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Conseils pour annoncer sa séparation à son enfant

Actualités santé

Conseils pour annoncer sa séparation à son enfant

[ Publié le 28 mars 2014 ]

La séparation des parents peut être un moment compliqué à vivre pour les plus jeunes. Voici comment bien aborder le sujet avec son ou ses enfants.

img-actu-mars-2014-enfance

Comment annoncer la séparation du couple à son enfant ? Même si ce dernier a certainement observé des signes avant-coureurs (disputes), il est sans doute loin d'imaginer que ses parents ne puissent plus vivre sous le même toit. Quelques conseils pour gérer au mieux cette phase ô combien délicate.

Annoncer la nouvelle à deux
"Cette annonce doit se faire en présence des deux parents", nous explique Valérie P., psychologue près de Nantes. "Devant l'enfant, ils doivent surtout éviter de se rejeter les responsabilités. Et par conséquent, éviter de dire : si l'on se sépare, c'est à cause de papa ou de maman."
La psychologue insiste également sur le choix et le poids des mots. Un exemple : il est préférable de dire "nous ne sommes plus amoureux", plutôt que "on ne s'aime plus". En effet, "le verbe aimer est souvent utilisé entre parents et enfants. Il ne faut pas que ces derniers s'imaginent que l'amour que leur portent leur papa et leur maman puisse aussi s'arrêter un jour." 

Questions sur l'avenir
Un enfant peut également se sentir coupable de la séparation. "Il est difficile pour un petit de comprendre les raisons profondes d'une rupture, poursuit Valérie P. C'est pourquoi, il peut avoir tendance à se sentir coupable et à l'origine des désaccords. Il convient donc de bien le rassurer sur ce point et lui expliquer qu'il n'en est bien sûr pas la cause."
Et l'avenir ? Vais-je devoir changer d'école ? Ou vais-je aller habiter ? Et mes copains ? Les questions sur son futur changement de vie vont rapidement envahir son esprit. Soyez prêt à y répondre. Et n'hésitez pas à le faire consulter un pédopsychiatre ou un psychologue si vous observez quelques signes de mal-être. Comme un repli sur soi, des troubles du sommeil et/ou de l'alimentation. "Il peut avoir besoin d'un espace de parole", conclut-elle.

Source : Interview de Valérie P., psychologue, 26 mars 2014.

(Destination santé ©)

>

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER