Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Sclérose en plaques : bien choisir son activité physique

Actualités santé

Sclérose en plaques : bien choisir son activité physique

[ Publié le 19 décembre 2013 ]

Le sport n'est pas déconseillé aux personnes atteintes de sclérose en plaques. Bien au contraire, l'activité physique peut apaiser les symptômes de la maladie.

img-actu-dec-sclerose-sport

Les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) le savent bien, le sport c'est la vie. Réduction des symptômes dépressifs, de la fatigue, amélioration de l'équilibre ou augmentation de la capacité respiratoire, ses bienfaits ne sont plus à démontrer. Mais au fait, quelle activité choisir ? Et surtout dans quelles conditions pratiquer ? Voici quelques éléments pour vous aider.

Soulager ses symptômes
C'est en effet le manque d'activité qui peut se montrer préjudiciable, pas l'excès. Bien entendu, avant de vous lancer, vous devrez consulter votre médecin. Sur son site, la Mayo Clinic américaine vous conseille de "bien tenir compte du sport que vous allez pratiquer". Certains peuvent vraiment vous aider à soulager quelques symptômes.

De nombreux sports peuvent être pratiqués
- La marche à pied. Voilà sans doute l'exercice le plus bon marché. C'est également un excellent moyen de travailler votre équilibre et la coordination de vos mouvements. Un conseil, pour plus de confort, les jours de froid, essayez de pratiquer en intérieur (dans une salle de sport) en utilisant un tapis de marche.
- La natation. Gros avantage de la pratique en piscine, l'eau qui permet à votre température corporelle de ne pas augmenter trop rapidement... et donc de pratiquer plus longtemps. Activité complète, elle est aussi idéale pour les articulations.
- Avec la musculation, vous maintiendrez votre masse musculaire. Si vous le pouvez, exercez-vous sous la surveillance d'un coach. Il pourra mette en place un programme en fonction de votre niveau de mobilité et de flexibilité.
- Le yoga. Combinant respiration et étirement, c'est une arme idéale pour à la fois augmenter votre flexibilité, soulager vos tensions et lutter contre le stress inhérent à la maladie. Excellent aussi pour améliorer l'amplitude de vos mouvements.
- Le tai chi est considéré par certain comme plus doux que le yoga. Il vous aidera à renforcer votre force globale, mais aussi votre capacité aérobie.
Enfin, n'oubliez pas qu'une augmentation de la température corporelle peut aggraver certains symptômes de la SEP. Pour vous en prémunir, portez des vêtements légers et respirant. Si vous pratiquez en intérieur, assurez-vous que l'endroit soit un minimum climatisé. Et n'oubliez pas de bien vous hydrater.

Source : Mayo Clinic, consultée le 11 décembre 2013.

(Destination santé ©)

>

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER