Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Le vaccin contre la méningite B est disponible

Actualités santé

Le vaccin contre la méningite B est disponible

[ Publié le 12 décembre 2013 ]

Le Haut Conseil de la santé publique recommande Bexsero®, le vaccin contre la méningite B, à présent disponible en pharmacie.

img-actu-dec-vaccination-meningite

Le vaccin contre le méningocoque B, première cause de méningite bactérienne de l'enfant en France, est désormais disponible. Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande en effet Bexsero® pour protéger "des populations et zones en situation de risque spécifique".

Priorité aux personnes à risque
Le méningocoque B est responsable de près de 80 % des cas d'infections à méningocoque chez le nourrisson en France. Il est désormais possible de s'en prémunir. Le premier vaccin à large spectre est en effet disponible en pharmacie. Dans un premier temps, la recommandation du HCSP cible prioritairement les populations et les territoires, en situation de risque exceptionnellement élevé de méningocoque B. C'est le cas des Pyrénées Atlantique, de la Seine-Maritime et de la Somme. Bexsero® est indiqué pour l'immunisation active des nourrissons à partir de 2 mois. Chez les moins de 6 mois, dont l'immunité nécessite d'être renforcée, trois doses et un rappel sont préconisés. Pour les enfants de 6 à 23 mois, un rappel est nécessaire l'année suivante. A partir de l'âge de 2 ans, le vaccin s'administre en deux doses.

Pas de signe précurseur
En France, entre 500 et 700 cas d'infection invasive à méningocoque sont diagnostiqués chaque année. La majorité est due au méningocoque B. Bien que peu fréquente, cette méningite bactérienne est particulièrement redoutée. Elle frappe le plus souvent des enfants, sans aucun signe précurseur. Elle peut être fatale en moins de 24 heures. En effet la mortalité est d'environ 10 % malgré une prise en charge adaptée. Jusqu'à un patient sur cinq souffrira de séquelles invalidantes comme des atteintes neurologiques, une perte de l'audition ou l'amputation d'un membre.

Source : Haut Conseil de santé publique, 11 décembre 2013.

(Destination santé ©)

>

Mot-clef : Vaccin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER