Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Les capacités physiques des enfants en déclin

Actualités santé

Les capacités physiques des enfants en déclin

[ Publié le 25 novembre 2013 ]

Une étude de grande envergure montre que les enfants d'aujourd'hui sont moins performants physiquement que ceux d'il y a une quarantaine d'années. Un constat qui pourrait avoir d'importantes répercussions sur leur santé.

img-actu-activite-enfant-2013-psm


Les enfants d'aujourd'hui, courent moins vite et moins longtemps que leurs parents au même âge. Ce constat est dressé par des médecins australiens qui viennent de publier une étude sur les aptitudes physiques des 9-17 ans. Etat des lieux.

Moins d'endurance
Le Pr Grant Tomkinson et ses collègues de la University of south Australia's school of health sciences (Adelaïde, Australie) ont compilé les données de 50 travaux centrés sur l'état de forme des jeunes. Au total : 25 millions d'enfants et d'adolescents de 9 à 17 ans, issus de 28 pays et "suivis" sur la période 1964-2010. Les auteurs se sont particulièrement intéressés aux aptitudes d'endurance des jeunes. Ils ont observé que celles-ci avaient décliné au cours des 46 ans d'étude. Principalement depuis 1975. Ils montrent ainsi que sur une distance d'un mile (unité de mesure correspondant à 1,609 km) les enfants et ados d'aujourd'hui mettent en moyenne 1,5 minute de plus que leurs parents au même âge.

Courir, nager et pédaler
Pour Tomkinson, le constat est particulièrement inquiétant. Ces piètres performances s'expliqueraient par de nombreux facteurs : à la fois sociaux, comportementaux, physiologiques, etc. A ses yeux, "ces jeunes sont particulièrement exposés à un risque de maladies cardiovasculaires à l'âge adulte". Il insiste : "nous devons les inciter à courir, nager, pédaler".
Ce travail complète un précédent publié dans la British medical journal. Ses auteurs montraient que le rythme cardiaque au repos des pré-adolescents (9-11 ans) britanniques avait augmenté de un à deux battements par minute au cours des 30 dernières années. Une élévation susceptible d'entraîner d'importantes répercussions au niveau de leur risque cardiovasculaire futur...

Source : American heart association's scientific sessions 2013, 19 novembre 2013.

(Destination santé ©)

>

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

ECHANGER