Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Ces produits chimiques qui perturbent la fertilité

Actualités santé

Ces produits chimiques qui perturbent la fertilité

[ Publié le 9 novembre 2013 ]

Certains produits présents dans les objets du quotidien nuisent au système reproducteur des êtres humains. Voici comment les repérer.

img-actu-nov-fertilite-produits-chimiques-2013-psm

Bisphénol A, phtalates, parabènes... Présents dans les objets du quotidien, ces substances sont de plus en plus soupçonnées de perturber la fertilité. La France légifère pour limiter progressivement leur présence et de nouvelles études sont en cours. Mais certains produits sont d'ores et déjà connus et étiquetés comme portant atteintes aux capacités reproductives. Ouvrez l'oeil.

Substances toxiques pour la reproduction
Sur votre lieu de travail, voire dans votre maison ou votre jardin, vous pouvez être amené à utiliser des produits contenant des substances classées CMR. Cela signifie que par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée, ces substances chimiques présentent un ou des effets cancérogènes, mutagènes (produire des altérations génétiques héréditaires ou en augmenter la fréquence) et toxiques pour la reproduction.

Vérifier l'étiquette
Leur étiquetage étant obligatoire, vous pouvez repérer leur présence. Leur nocivité se voit à leur logo orange affichant une tête de mort ou une croix noire. Il faut ensuite regarder la lettre et les chiffres indiquant leur classification.
- Il est noté R60 ou R61 : ces substances appartiennent aux catégories 1 ou 2. Les autorités sanitaires disposent de suffisamment d'éléments pour établir une relation de cause à effet ou justifier une forte présomption quant à leur toxicité pour la reproduction. Leur utilisation est d'ailleurs interdite dans les produits destinés au grand public.
- Il est noté R62 ou R63 : ces substances appartiennent à la catégorie 3. Les autorités sanitaires estiment que leur possible toxicité sur la reproduction humaine est préoccupante. Si vous pensez être exposé à ces produits chimiques dans le cadre de votre activité professionnelle, parlez-en avec votre médecin du travail. Il pourra vous conseiller sans mettre en jeu votre emploi et dans le respect du secret médical.

Sources : Brochure d'information de l'Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles, mars 2013. www.perinat-france.org. www.fmpcisme.org.

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER