Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Cancers professionnels : vers des consultations spécifiques

Actualités santé

Cancers professionnels : vers des consultations spécifiques

[ Publié le 6 novembre 2013 ]

De nombreux cas de cancers ont pour origine une exposition à une substance cancérigène au travail. A Lyon, une consultation spécialisée aide les patient à faire reconnaître l'origine professionnelle de leur maladie.

img-actu-nov-cancer-travail-2013-psm

Depuis 2010, plus de 450 patients ont été accueillis à la consultation spécifique "Cancers professionnels" créée au Centre Léon Bérard de Lyon. Objectif, identifier les cas pouvant être reconnus comme d'origine professionnelle.

De nombreux ouvriers exposés
L'origine professionnelle des cancers reste largement sous diagnostiquée en France. Au total, 13,5 % des salariés seraient exposés à un ou plusieurs agents cancérogènes dans le cadre du travail. Soit environ 2,4 millions de personnes. Parmi eux, 70 % appartiennent à la catégorie des ouvriers. Selon les estimations, entre 11.000 à 23.000 nouveaux cas de cancers seraient la conséquence d'une exposition à des substances chimiques. A l'initiative de la Chaire d'excellence "Environnement, cancer et nutrition", une consultation dédiée aux cancers d'origine professionnelle a été mise en place au Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard de Lyon. Pilotée par le Dr Béatrice Fervers, en collaboration avec le Dr Barbara Charbotel, elle a ouvert ses portes en 2010.

Améliorer la reconnaissance des cancers professionnels
Un questionnaire professionnel a été remis aux patients pris en charge au Centre pour un cancer du poumon. Objectif, cibler les malades potentiellement exposés à des cancérogènes. L'évaluation montre que 61 % des malades ont eu une exposition à un ou plusieurs cancérogènes pulmonaires avérés et 39 % à au moins deux. Et au total, 23,5 % des patients vus en consultation ont bénéficié d'une reconnaissance de leur cancer en maladie professionnelle par l'Assurance maladie. Ce résultat souligne l'intérêt de poursuivre le dispositif et de l'évaluer sur un plus grand nombre de patients avant de l'étendre à d'autres centres de lutte contre le cancer. En plus, cette initiative répond à l'une des recommandations émises par le Pr Vernant pour l'élaboration du Plan cancer III : l'amélioration de la déclaration des cancers d'origine professionnelle.

Source : Centre Léon Bérard, Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes, Merck Serono, 15 octobre 2013.

(Destination santé ©)

Mots-clefs : Cancer , Santé travail

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

ECHANGER