Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Actualités santé > Seniors : obésité et maigreur synonymes de perte d'autonomie

Actualités santé

Seniors : obésité et maigreur synonymes de perte d'autonomie

[ Publié le 30 octobre 2013 ]

Une enquête de l'Institut national de veille sanitaire montre que les Français les plus âgés souffrent souvent d'obésité ou de maigreur, des sources de complications importantes.

img-actu-octobre-seniors-obesite-maigreur-synonymes-perte-autonomie-psm

Une meilleure surveillance nutritionnelle des personnes âgées, notamment à domicile, permettrait de limiter le risque de chutes et favoriserait une meilleure qualité de vie. Ces recommandations, parues dans la dernière livraison du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), s'appuient sur une vaste étude menée en 2008.

Des indices de masse corporelle trop élevés ou trop faibles
Les résultats de l'enquête nationale Handicap-Santé, volet "ménages", réalisée en 2008 par l'Institut national de veille sanitaire (InVS), s'appuyaient sur 4.296 personnes âgées de 75 ans et plus vivant à leur domicile. Premier constat : près de 15 % étaient maigres (indice de masse corporelle inférieur à 21), dont une majorité de femmes, et cette maigreur augmentait avec l'âge. La prévalence de l'obésité (indice de masse corporelle supérieur à 30) s'élevait à 14,6 % mais elle diminuait avec l'âge.

Un enjeu de santé publique important
Pourquoi ces chiffres sont-ils si préoccupants ? La maigreur, et dans une moindre mesure l'obésité, sont des signes évocateurs de sarcopénie, un syndrome fréquent se traduisant par une diminution de la masse et de la force musculaire. Cette sarcopénie a un retentissement direct sur le risque de chute et donc l'autonomie des sujets âgés. D'ailleurs, cette même étude montre bien que chez les hommes, le risque de perte d'autonomie était augmenté en cas de maigreur ou d'obésité comparé à la corpulence normale. Chez les femmes, ce risque augmentait uniquement en cas de surpoids ou d'obésité. L'InVS recommande donc d'être plus attentif aux risques de dénutrition et de malnutrition. Et rappelle que le maintien d'apports nutritionnels satisfaisants, notamment en protéines et en énergie, allié à une activité physique régulière, contribuent au vieillissement en bonne santé.

Source : M. Vernay, C. Chan Chee, E. Szego, K. Castetbon. Maigreur, obésité et perte d'autonomie chez les personnes âgées à domicile en France : l'enquête nationale Handicap-Santé volet "ménages", 2008, InVS, BEH, 22 octobre 2013 (33-34).

(Destination santé ©)

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus